Home»SO GEEK»Techi Butler, le robot qui assure le room service dans un hôtel de Miami

Techi Butler, le robot qui assure le room service dans un hôtel de Miami

Techi-Butler-un-robot-majordome-assure-le-room-service-a-Miami

Déjà en fonction dans une centaine d’hôpitaux et de casinos dans le monde, le robot-concierge Techi Butler fait ses premiers pas dans l’hôtellerie à Miami. 

Accompagner un voyageur jusqu’à sa chambre, assurer le room service ou encore jouer de la musique dans l’enceinte d’un hôtel. Et si ces tâches n’étaient plus le labeur des hôteliers mais celui des robots ? Le Yotelpad de Miami, filiale d’Aria Development Group, semble y croire fermement. L’établissement vient d’engager trois robots majordomes permettant d’automatiser un certain nombre de tâches. Il s’agit du modèle Techi Butler mis au point par la société Techmetics basée à Singapour. Elle commercialise ce modèle pour le compte d’une centaine de casinos et d’hôpitaux dans le monde, mais ses fonctions s’appliquent tout à fait à l’hôtellerie. Mais contrairement à certains établissements hôteliers qui ne jurent que par les robots, les fonctions du Techi Butler au sein du Yotelpad sont limitées.

Cet automate majordome est avant tout destiné à livrer des produits en chambre à la demande du voyageur. Une mission qui n’est pas sans rappeler le concept du robot Relay deployé dans l’hôtel Aloft. Totalement autonome, le robot se déplace à une vitesse moyenne inférieure à 5 km/h. Il est également capable d’appeler et d’emprunter un ascenseur pour assurer le room-service ou pour accompagner un voyageur à sa chambre. Des fonctions basiques qui devraient rassurer le personnel humain. Il reste encore des progrès à réaliser avant que cette technologie ne remplace un concierge humain. Pour l’heure le dispositif ne permet que d’automatiser quelques petites tâches. « Nous voyons ces robots comme nous voyons la plupart des autres technologies : une petite amélioration », souligne David Arditi, le gérant de Yotelpad. À terme, l’automate devra intégrer de nouvelles fonctionnalités, par exemple informer le voyageur via une carte numérique listant les services de covoiturage ou les horaires de Metromover en temps réel. Mais pour l’heure le Yotelpad doit donner un nom à ses trois nouveaux employés, une tâche qu’il déléguera à sa communauté établie sur les réseaux sociaux.

Photo d’ouverture : © Techmetics 

À lire aussi :

Previous post

Les votes pour les Lauriers du Voyage d'affaires sont ouverts

Next post

Grâce à Rendr, les touristes font un saut dans le passé en réalité virtuelle

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *