Home»MOBILITE»Comment va évoluer le rôle du mobile dans le Tourisme?

Comment va évoluer le rôle du mobile dans le Tourisme?

Pour connaître les tendances actuelles autour du mobile et réfléchir à la place qu’il prendra dans le Voyage de demain, TOM a interrogé Michael Bayle, Head of Mobile d’Amadeus.

Quel rôle joue le mobile dans le Tourisme Loisirs ? Est-il différent dans le Voyage d’affaires ?

MichaelBayle_Amadeus
Michael Bayle, Head of Mobile d’Amadeus.

Michael Bayle : Le mobile joue un rôle essentiel pour le voyageur loisir. Il est à la fois un carnet de voyage et un catalyseur numérique de nouvelles expériences.

Je fais référence à un carnet de voyage car nous prenons tous des « selfies » et des photos de famille ou entre amis pour les partager sur les réseaux sociaux. Mais le plus fascinant, c’est l’aspect facilitateur du mobile. Aujourd’hui, il ne suffit que d’une seconde pour boucler une réservation. À l’aide d’un clic et d’un « swipe », on peut louer un vélo de ville ou payer un tour en bus afin de se rendre dans restaurant renommé ou dans un petit bistrot que l’on a découvert en explorant les alentours.

En ce qui concerne le Voyage d’Affaires, je pense que l’on y retrouve beaucoup des mêmes usages mobiles que dans le Tourisme Loisirs. Ce qui change, c’est que les voyageurs professionnels comptent davantage sur leurs appareils mobiles pour accélérer les processus de réservation de vols et la gestion de leurs dépenses, tout deux des activités chronophages.

Quelles sont les grandes tendances du mobile actuellement ?

De plus en plus de marques interagissent avec les voyageurs via des plateformes de messagerie telles que Facebook Messenger, Telegram et WeChat. Par ailleurs, les canaux comme Instagram deviennent très axés sur le commerce. Nous pensons donc que la prochaine génération de voyageurs ne se contentera pas uniquement de parcourir les offres de vols, d’hôtels et de destinations, mais qu’elle fera aussi directement ses achats via leur canal digital préféré, notamment via les réseaux sociaux, sur leur mobile.

Quel rôle joue le mobile dans la récolte de données et, par conséquent, dans la personnalisation ?

Selon moi, le mobile est synonyme de personnalisation. Prenons l’exemple de Google Mail : une simple analyse de ma boîte mail personnelle permet de placer une épingle sur une carte, mettant en lumière l’emplacement de mon hôtel. Ensuite, l’examen rapide de mon calendrier incite Google à m’avertir de l’itinéraire à emprunter et de l’heure à laquelle partir pour arriver à temps à ma prochaine réunion. Enfin, le système de localisation de mon téléphone permet aux fournisseurs de voyages de me proposer les offres et les coupons les plus pertinents selon mon contexte géographique.

Pensez-vous que le mobile disparaîtra au profit des assistants vocaux dans quelques années ?

Le mobile nous permet d’accéder aux assistants vocaux, il sera donc certainement toujours présent à l’avenir. Ce qui risque de changer, cependant, c’est notre exigence en termes d’interaction physique avec les écrans, notamment pour rechercher des informations ou compléter une transaction. À l’avenir, nous serons en mesure d’écouter des propositions et d’effectuer des requêtes vocales afin de « piloter » nos voyages via nos smartphones, montres intelligentes, enceintes connectées et autres appareils à reconnaissance vocale. L’essor de l’économie du vocal va être très intéressant à surveiller.

 

Previous post

Les clients OTA, des « clients précieux »

Next post

Sabre remanie son équipe dirigeante pour y intégrer plus d'experts des technos

1 Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *