Home»E-COMMERCE»Les clients OTA, des « clients précieux »

Les clients OTA, des « clients précieux »

Tribune rédigée par Johann Sparfel, Senior DirectorMarket Management, Lodging Partner Services, France et Allemagne, Expedia Group.

johann-sparfel-expedia
Johann Sparfel, Senior DirectorMarket Management, Lodging Partner Services, France et Allemagne, Expedia Group.

Cela fait plusieurs années que les OTA collaborent avec les hôtels, favorisant leur croissance par l’investissement dans la technologie et les aidant à améliorer leur connaissance du client, avec l’objectif ultime de supprimer les obstacles du secteur du voyage rencontrés par les clients.

Pendant longtemps, nous nous sommes concentrés sur la façon dont nous pouvions utiliser notre technologie, nos données et notre stratégie marketing pour ajouter de la valeur à notre relation et aider les hôtels à élargir leur clientèle.

Outre ces avantages à forte valeur ajoutée pour les hôteliers, une récente étude menée par Oxford Economics et s’appuyant sur l’analyse de près de 100 000 voyages* a révélé que les clients qui réservaient leur voyage via une OTA étaient probablement plus rentables pour les hôteliers que les clients non-OTA.

L’étude a analysé les dépenses effectuées par les clients au cours de 98 815 voyages aux États-Unis. Elle a distingué les clients OTA des clients non-OTA et a couvert presque toutes les catégories de dépenses réalisées pendant le séjour, comme les dépenses de restauration et de divertissement.

Les résultats sont le reflet d’une tendance croissante du secteur du voyage : les clients OTA apportent aux hôteliers et au marché de destination une valeur équivalente ou supérieure à n’importe quel autre segment du voyage.

Par voyage (transport, achats, restauration et divertissement), les clients OTA dépensent 17 % de plus sur place que les clients non-OTA. Les données de l’étude d’Oxford Economics laissent entendre que la durée du voyage favorise l’augmentation de ces dépenses, les clients OTA restant sur place environ 8 % plus longtemps que les clients non-OTA ; ce qui fait des clients OTA des hôtes précieux pour les hôteliers.

Observées de près, les données d’Oxford Economics révèlent que les clients OTA peuvent dépenser et dépenseront effectivement beaucoup plus sur place que les clients non-OTA. Ils demeurent donc une partie intégrante et précieuse de l’écosystème du voyage. L’industrie hôtelière continuant à croître en 2018, il est essentiel que les hôteliers et les opérateurs hôteliers utilisent ces données et la connaissance de leurs partenaires d’hébergement pour se familiariser avec le panorama du secteur du voyage, en constante évolution.

En renforçant leur collaboration qui leur apporte une meilleure connaissance de leur activité, les propriétaires et opérateurs hôteliers mettent toutes les chances de réussite de leur côté.

* L’étude repose sur l’analyse de près de 100 000 voyages réalisés par les ménages américains en 2016, segmentés en « clients OTA » et « clients non-OTA ».

Previous post

Le cloud et les micro-services : les 2 chantiers technologiques de fonds de Sabre

Next post

Comment va évoluer le rôle du mobile dans le Tourisme?

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *