Home»SO GEEK»Avec ses fenêtres virtuelles, Wintual pourrait dynamiser les offices du tourisme

Avec ses fenêtres virtuelles, Wintual pourrait dynamiser les offices du tourisme

Avec son modèle de fenêtre virtuelle et interactive WinACTIV, la startup Wintual veut aider les entreprises de tout secteur et les particuliers à rendre la vie en intérieur plus agréable et ludique. TOM a interviewé Jean-Loup Barrere, PDG de la jeune pousse, afin de faire la lumière sur son activité, ses ambitions et sur sa possible application dans le Tourisme.

jean-loup-barrere-wintual-winactiv
Jean-Loup Barrere, PDG de Wintual

En consiste le concept de WinACTIV ?

Jean-Loup Barrere : WinACTIV est un produit innovant qui consiste en une fenêtre virtuelle constituée d’un écran avec des capteurs, packagé dans un encadrement de fenêtre et qui affiche une vidéo en 3D filmée à l’extérieur. Un concept ludique, dont l’interactivité se produit uniquement en regardant l’écran. Quand l’utilisateur bouge devant la fenêtre, le paysage s’adapte à sa position pour reproduire une expérience réaliste. Le système de capteurs repère où se situe l’utilisateur par rapport à l’écran pour afficher la portion d’image adéquate. Le calculateur intégré au système va s’occuper de récupérer la vidéo à afficher. Le contenu vidéo est soit enregistré, soit diffusé en temps-réel grâce à une webcam distante installée dans un extérieur choisi. Toutes les vidéos sont filmées avec des angles de vue larges et en 4K pour une qualité optimale.

Pourquoi avoir créé un tel produit ?

L’idée de départ m’est venue à chaud, alors que je me trouvais dans ma salle de bain sans fenêtre. J’ai voulu créer quelque chose qui puisse rendre l’expérience plus agréable pour les personnes amenées à séjourner dans des locaux aveugles sur des durées prolongées. Je pense donc à des pièces d’eau mais aussi à des sous-sols, des bureaux et des salles de réunions. WinACTIV trouverait également une réelle utilité dans le monde EPHAD et le monde hospitalier, surtout dans les salles d’attente, les chambres, les salles de soins.

L’on pourrait aussi très bien retrouver nos fenêtres virtuelles dans des hôtels et les bateaux de croisière. D’ailleurs, notre startup s’est récemment intéressée au monde du Voyage. Nous y avons vu de belles opportunités, et nous souhaitons notamment proposer aux offices du tourisme notre produit dans une version un peu plus adaptée. C’est-à-dire qu’elles disposeront d’une bande tactile sur le devant, permettant à l’utilisateur de choisir la vue qu’il veut avoir. Ainsi, de manière ludique, les offices du tourisme pourront diffuser une image interactive des lieux qu’ils souhaitent promouvoir. Nous nous chargerons nous même d’installer des caméras sur les sites touristiques, avec l’accord des villes. Le flux vidéo pourra, par ailleurs, servir pour le site internet de ces offices du tourisme, mais aussi être diffusées par d’autres fenêtres virtuelles WinACTIV dans des agences de voyages et, pourquoi pas, chez des particuliers.

Des cas concrets d’utilisation ?

Nous avons déjà de premiers clients dans le secteur tertiaire. Nous avons notamment installé nos fenêtres chez le Crédit Agricole et chez la Caisse d’Epargne, il y a peu. Nous avons aussi présenté notre produit à la SNCF, avec un concept un peu particulier : nous voulons installer les fenêtres dans chaque gare pour permettre aux voyageurs d’avoir une vue sur la ville de destination et de savoir quelles sont les conditions météo là-bas en temps-réel, par exemple. Au final, nos fenêtres seraient un peu comme les pianos qui sont mis disposition dans certaines gares, soit des objets de divertissement pour faire patienter les voyageurs. Nous lancerons une première expérience dans la gare de Tarbes à la fin du mois. La fenêtre virtuelle sera placée dans une structure en bois servant de petite salle d’attente avec des fauteuils dedans. Les vidéos que l’on pourra voir à travers la fenêtre seront enregistrées. La SNCF veut en fait tester notre produit pour jauger la réaction des voyageurs et voir s’il est intéressant pour eux de déployer WinACTIV à plus grande échelle dans leur structure et leurs gares.

Que pensent vos premiers clients de votre fenêtre virtuelle ?

Globalement, les gens trouvent que c’est une super idée. Les membres de l’un des organismes qui a adopté notre fenêtre sont très content, car elle permet d’ouvrir leur salle de conférence aveugle sur le monde extérieur, sans avoir de réelle fenêtre. C’est très agréable pour eux car cela leur permet de conserver un repère temporaire, surtout lorsqu’ils assistent à de longues réunions.

Quelles sont vos futures ambitions en tant que startup ?

Nous avons lancé notre startup fin 2016 et nous avons mis presque 2 ans pour développer notre produit. Actuellement, nous sommes quatre et nous reposons encore sur nos fonds propres, mais nous comptons gagner en visibilité lors du CES 2019 où nous exposeront. D’ailleurs, notre présence sur le stand France-Côte d’Azur au salon VivaTech, où nous présentions une vidéo du tour de Marseille à travers notre fenêtre interactive, a attiré de nombreux visiteurs.

Nous comptons d’abord nous développer sur le marché européen, où nous avons déjà quelques prospects, notamment en Finlande, en Allemagne et en Angleterre. Mais nous savons que notre produit est très scalable et qu’il aura sa place partout sur la planète. Après avoir séduit l’Europe, nous nous préparerons pour le grand export vers les Etats-Unis, où de nombreuses maisons avec sous-sol pour tirer un réel avantage de nos fenêtres.

À lire aussi :

Photo d’ouverture : © Wintual (twitter)

Previous post

#FBT18 : Comment évolue le paiement dans le business travel?

Next post

Étude 2HM : publier sur les réseaux sociaux, un risque pour le voyage d’affaires

1 Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *