Home»E-COMMERCE»Startups, intrapreneuriat : OUI.sncf accélère sa démarche d’innovation

Startups, intrapreneuriat : OUI.sncf accélère sa démarche d’innovation

oui-link-interprenariat-oui-sncf-accelere-demarche-dinnovation
Alexandre Viros, directeur général de OUI.Sncf

À l’occasion d’un afterwork, OUI.sncf a présenté les 3 nouvelles startups accélérées par OUI Link et a annoncé le lancement de son programme d’intrapreneuriat ainsi que les deux projets gagnants de son hackathon interne. 

Hier soir, OUI.sncf a convié les acteurs de la Tech et du Transport à un afterwork au sein des locaux verdoyants de l’accélérateur du Crédit Agricole, le Village by CA. À cette occasion, l’agence de voyage en ligne a dévoilé les noms des trois startups rejoignant la cinquième promotion de OUI Link et en a profité pour faire part du lancement de son programme d’intrapreneuriat, en partenariat avec l’hôte des lieux…

OUI Link renouvelle ses troupes

Alexandre Viros, directeur général de OUI.sncf depuis février, est monté sur scène pour présenter les 3 jeunes pousses sélectionnées pour rejoindre le cinquième batch de l’accélérateur OUI Link. Une nouvelle promotion pleine de promesses, qui appuie la volonté de OUI.sncf de « rester à l’avant-garde du e-commerce, dans un monde où les rapides mangent les lents », a expliqué Alexandre Viros. Selon le directeur général, l’initiative OUI Link participe activement au renforcement des offres de OUI.sncf auprès de ses consommateurs mais aussi de ses partenaires.

La première startup nommée est AskHub, une solution dédiée à l’amélioration des agents conversationnels. Cet outil analyse les requêtes non comprises par les chatbots pour proposer des « insights » destinée à booster leur entraînement.

Aux côtés d’AskHub se trouve Hubtobee. Cette plateforme de planification de voyages d’affaires permet de connecter les collaborateurs entre eux afin qu’ils puissent se déplacer ensemble.

Enfin, la troisième pépite à rejoindre OUI Link est ShareGroop, une solution de paiement en ligne pour les groupes. La fonctionnalité de ShareGroop s’intègre sur les pages de paiement de ses partenaires e-commerçants et permet d’ajouter les adresses mail de chaque participant pour leur envoyer des invitations de paiement.

L’intrapreneuriat gagne le cœur de OUI.sncf

Si l’Afterwork de OUI.sncf s’est déroulé au Village by CA, ce n’est pas un hasard. La plateforme de réservation de trains s’est alliée avec l’incubateur du Crédit Agricole pour développer une dynamique intrapreneuriale auprès de ses salariés. Un mouvement que s’approprient de plus en plus de grandes entreprises afin de ressembler aux startups, a confié Thomas Benaïm, Head of corporation innovation program du Village By CA, suite à l’intervention d’Alexandre Viros.

Ce dernier mise d’ailleurs sur cette initiative pour dynamiser les équipes de OUI.sncf et exploiter leur sens de l’innovation. Les programmes d’intrapreneuriat, qui sont des « accélérateurs de ses propres collaborateurs », permettent de créer un environnement de travail plus agile et, ainsi, de susciter le développement d’idées nouvelles, a expliqué le directeur général de OUI.sncf.

Parmi les 37 projets qui ont éclos lors du dernier hackathon interne de l’entreprise, deux ont été retenus. Ils seront développés avec l’aide des experts du Village by CA, dont l’objectif est de comprendre le modèle économique des projets, aider les équipes à appréhender le marché et en identifier les enjeux, puis déterminer une feuille de route fiable.

Porté par Marie-Laure Mallet, Cheffe de projet dans les équipes marketing, le premier projet élu par OUI.sncf est une application ludique de suggestion de voyage, basée sur un système de reconnaissance d’image. À partir d’une photo de paysage, l’application propose des visites, activités et informations pratiques sur la destination ainsi que les moyens de transports pour s’y rendre.

L’agence de voyage a également été séduite par un outil blockchain interne permettant aux collaborateurs d’une entreprise de s’échanger des jetons de monnaie virtuelle pour valoriser le bon comportement de leurs pairs. Cette solution s’appuie sur une plateforme peer-to-peer visant à encourager l’entraide entre collègue. Un projet porté par Marine Fridman, Cheffe de programme au sein des équipes Expérience client digitale.

À lire également :

Photo d’ouverture : © StephanieLevy75 (twitter)

Photo d’illustration : © Startupvillage (twitter)

Previous post

Airbnb propose une nouvelle option d'encaissement aux hébergeurs

Next post

AccorHotels mise sur la biométrie pour conseiller des destinations à ses voyageurs

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *