Home»E-COMMERCE»Airbnb facilite les sous-locations à Paris en signant avec Century 21

Airbnb facilite les sous-locations à Paris en signant avec Century 21

airbnb-facilite-sous-location-paris-en-signant-avec-century-21

À Paris, Airbnb teste un nouveau bail applicable pour la sous-location grâce à son récent partenariat avec Century 21.

Le spécialiste de la location d’hébergement vient de signer un partenariat avec Century 21, un réseau mondial d’agences immobilières. L’objectif ? Faciliter la gestion des sous-locations pour les bailleurs parisiens. Tous les locataires dont les logements sont situés dans les 1er, 2e, 3e et 4e arrondissements de Paris et qui sont gérés par Century 21 y sont éligibles. Après accord du propriétaire, l’agence met l’annonce en ligne sur le site d’Airbnb. Au locataire de l’enrichir en y ajoutant ses disponibilités, son prix puis de gérer l’accueil des sous-locataires. À noter que ce partenariat donne naissance à un nouveau dispositif de partage de revenus entre locataires, propriétaires et agences immobilières. Le montant fixé pour la nuit sera réparti comme suit : 70 % pour le locataire, 23 % pour le propriétaire, et 7 % pour l’agence CENTURY 21. Les frais de service Airbnb s’appliqueront en sus comme pour toute location. Un dispositif novateur qui profite à tous les partis selon Century 21. Un avis partagé par Emmanuel Marill, Directeur France et Belgique d’Airbnb qui rappelle qu’« à Paris, plus de 60 % des ménages sont locataires, et leur logement est leur premier poste de dépense ! Avec ce nouveau système, ils pourront augmenter leur pouvoir d’achat et construire leur vie à Paris, tout en voyageant davantage ! ».

airbnb-partenariat-century-21-sous-location-Paris
Le modèle de partage de revenus appliqué lors d’un contrat de sous-location Airbnb-Century 21 © Airbnb

Fustigée par la municipalité pour non-respect de la limite de 120 jours de locations, avec accord du propriétaire et un numéro d’enregistrement, la firme californienne aurait-elle trouvé un moyen d’apaiser les autorités publiques ? Sur le principe, la Ville de Paris ne semble pas réfractaire au partenariat entre Airbnb et Century 21. Reste à savoir si le nouveau dispositif garantira un meilleur respect des règles de sous-location instaurées par la municipalité. Après une phase d’expérimentation dans la capitale, ce nouveau bail de sous-location devrait être étendu à d’autres villes de France.

Photo d’ouverture : © Airbnb

À lire aussi :

Previous post

Selon le CEO de Sabre, NDC va transformer la distribution et les relations entre les acteurs du secteur

Next post

Vancouver rejoint la liste des destinations promues sur WeChat

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *