Home»BUSINESS TRAVEL»À l’aéroport, les voyageurs d’affaires pourront se reposer dans des capsules connectées

À l’aéroport, les voyageurs d’affaires pourront se reposer dans des capsules connectées

Cet été, la société AirPod compte déployer une dizaine de ses Sleeping Pods à travers l’Europe. Ces capsules privées et connectées permettront aux voyageurs d’affaires de reprendre haleine entre deux vols ou bien de travailler en toute tranquillité. 

Dans les aéroports ou les gares, l’entreprise AirPod – à ne pas confondre avec les écouteurs sans fil d’Apple –  souhaite installer ses Sleeping Pods : des « capsules de sommeil » connectées imaginées par des voyageurs d’affaires, pour des voyageurs d’affaires. En effet, l’une des ambitions de la société slovène est de faciliter les déplacements professionnels en offrant une enveloppe confortable dans laquelle les voyageurs peuvent faire la sieste ou travailler en toute quiétude. « Il était devenu nécessaire de créer un concept pour rendre le temps d’attente plus agréable, aussi bien pour les voyageurs d’affaires que pour les vacanciers, explique le co-fondateur d’AirPod Grega Mrgole, dans un communiqué. Il y a également une cible importante, présente dans les grandes villes, qui est en pleine ascension. Cette dernière est hyperactive, travaille toute la journée et a besoin d’un endroit ‘secret’ pour se reposer et/ou faire une sieste ».

Actuellement en cours de production, les capsules d’AirPod disposeront d’une connexion Wi-Fi haut débit, d’un accès à l’Amazon Fire TV, d’une bagagerie et d’écrans tactiles sur lesquels apparaissent des informations sur l’état des vols. Au sein des Sleeping Pods, les voyageurs pourront également profiter d’un siège transformable en lit, d’un système de climatisation et de purification d’air ainsi que d’un réducteur de bruit.

Au-delà du confort, AirPod mise aussi sur la Blockchain

S’il faut louer les Sleeping Pods 15 euros de l’heure pour pouvoir en profiter, il est également possible d’en tirer de l’argent. C’est en tout cas l’une des promesses d’AirPod, dont le modèle économique repose sur la technologie Blockchain. La firme a d’ailleurs créé sa propre cypto-monnaie, appelée APOD. Ainsi, au bout de la première année de lancement des capsules, il sera possible pour quiconque vivant au sein de l’Union Européenne de devenir sponsor d’une unité AirPod et de gagner jusqu’à 80% des bénéfices générés par cette unité, chaque mois.

AirPod devrait déployer ses premières capsules cet été, dans quelques aéroports européens.

À lire aussi : 

Photo d »ouverture : @ AirPod (twitter)

Previous post

Avec Alexa, les clients d'Air France pourront bientôt vérifier le statut de leur vol

Next post

Alice fait entendre sa voix dans les hôtels grâce à Volara

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *