Home»NEXT BIG THINGS»En signant avec IATA, TrustaBit veut faire entrer la Blockchain dans l’aérien

En signant avec IATA, TrustaBit veut faire entrer la Blockchain dans l’aérien

Basée à Los Angeles, la startup TrustaBit exploite la blockchain pour simplifier les processus de remboursement dans l’aérien. Elle vient de signer un partenariat avec IATA. TOM a échangé avec Sarrita Hines, CEO de TrustaBit pour en savoir plus sur ses ambitions.

Pouvez-vous nous expliquer le concept développé par TrustaBit ?

Saritta-Hines-ceo-trustabit
Saritta Hines, CEO et Fondatrice TrustaBit © TrustaBit

 Sarrita Hines : Nous avons créé TrustaBit pendant l’été 2017. Notre but est d’optimiser l’expérience de voyage en la rendant plus flexible. Imaginez que votre vol soit annulé et que vous soyez remboursé de manière instantanée. C’est toute l’ambition du projet TrustaBit. Nous utilisons la Blockchain pour automatiser la remise de vouchers au voyageur de manière rapide, pratique et sécurisée lorsque son vol a été annulé.

Pourquoi avoir choisi la Blockchain pour mettre au point votre solution ?

L’une des raisons principales est le haut niveau de sécurité que présente la Blockchain. Les organisations qui utilisent la chaîne de blocs profitent d’une base de données décentralisée et immuable, ce qui rend difficile son piratage. L’autre raison est l’interopérabilité qu’apporte la blockchain. En plus des sociétés de transports aériens, nous pouvons facilement ajouter des hôtels, des tour-opérateurs ou encore des sociétés de covoiturage à cette même blockchain et leur permettre de délivrer leurs coupons aux voyageurs de manière automatique. Grâce à quoi, le voyageur n’est pas limité à un unique point de vente. La plupart des systèmes d’indemnisation traditionnels utilisent des bases de données différentes. Ainsi lorsqu’un voyageur reçoit son voucher de la part d’un vendeur, il n’est pas exploitable auprès d’un autre. Notre protocole blockchain permettra d’inclure les différents distributeurs afin d’optimiser la remise de ces coupons d’échanges.

Combien de compagnies aériennes utilisent votre solution ?

Pour le moment, aucune. Nous sommes encore en phase de pré-développement de notre solution. Nous avons mis au point un prototype d’application web et nos développeurs travaillent actuellement à l’intégration de la blockchain dans le système. Une fois le processus terminé, le temps d’implémentation de notre solution auprès d’une compagnie aérienne serait compris entre 8 et 12 mois, d’après nos estimations. En plus des compagnies aériennes, nous envisageons également de cibler des startups de l’hôtellerie, des hôtels-boutiques ou encore des sociétés de covoiturage.

Comment vous positionnez-vous vis-à-vis de startups comme Airhelp ?

Même si notre solution se positionne sur le même segment, notre approche est différente de celle adoptée par des entreprises comme Airhelp. Cette dernière se positionne plutôt comme un agent intermédiaire au service du consommateur. Notre solution TrustaBit ne nécessite plus l’existence d’un tel intermédiaire en charge de relayer les informations nécessaires pour faire valoir les droits du voyageur auprès des compagnies et des agences.

Quels sont les enjeux de votre récent partenariat avec IATA ?

La collaboration avec l’Association internationale du transport aérien (IATA) constitue pour nous un partenariat stratégique majeur. Il nous confère un accès exclusif auprès du secteur aérien, sachant qu’IATA réunit 280 compagnies aériennes réparties dans 120 pays. En tant que partenaires stratégiques, nous aurons par exemple l’opportunité de présenter notre solution pour optimiser l’expérience des voyageurs auprès des décideurs du secteur à l’occasion de la réunion annuelle d’IATA notamment. Les compagnies aériennes mises à part, c’est un privilège accordé uniquement à quelques sociétés triées sur le volet. Nous sommes très fiers d’en faire partie.

Imaginez-vous d’autres applications de la blockchain dans le secteur du Tourisme ?

Au-delà de l’application développée au sein de TrustaBit, nous pensons que la blockchain présente un fort potentiel dans le Travel. Les opportunités liées à la gestion de l’identité du voyageur sont énormes. Avec la chaîne de blocs, on pourrait simplifier les processus de contrôle et d’enregistrement dans les aéroports et plus largement à tous les transports, tout en garantissant la protection des données personnelles. Bien que nous ne travaillions pas spécifiquement dessus pour le moment, c’est un sujet qui nous intéresse et que nous suivons de près.

Photo d’ouverture : © JESHOOTScom

À lire aussi :

Previous post

Airbnb poursuit son développement dans l’hôtellerie en signant avec Availpro

Next post

En cuisine et en chambre, le Big Data est un outil précieux pour la personnalisation

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *