Home»DATA»Comment Cognidis aide l’industrie à mieux connaître le comportement des touristes

Comment Cognidis aide l’industrie à mieux connaître le comportement des touristes

Lancée en 2017, Cognidis est une startup qui a mis au point une solution de profilage du consommateur dédiée à l’industrie du Tourisme. TOM a échangé avec Estelle Braillon, Directrice et fondatrice pour faire un point sur l’évolution de la jeune pousse.

Pouvez-vous nous expliquer comment fonctionne votre solution ?

Estelle-braillon-fondatrice-cognidis
Estelle Braillon, Présidente et fondatrice de Cognidis © Cognidis

Estelle Braillon : Chez Cognidis, nous travaillons sur la modélisation de l’identité du touriste. Notre solution de profilage du consommateur aide les entreprises du secteur à connaître ses centres d’intérêt, son comportement d’achat en ligne et sa manière de consommer sur place. Notre plateforme Cogni Core regroupe plusieurs modules. Cogni Hub centralise les données déjà nettoyées et corrélées pour offrir une vision à 360 ° des consommateurs. La brique Cogni Biz offre une vue orientée business grâce à de l’agrégation et de la segmentation des données couplées à de l’analyse statistique. Vient ensuite la partie CRM Cogni Link et enfin Cogni Brain, la partie la plus intelligente qui exploite des algorithmes d’intelligence artificielle pour anticiper le comportement des touristes. Tous ces modules sont interconnectés.

Quels segments de l’industrie du Tourisme ciblez-vous en particulier ?

Nous avons débuté notre activité avec des destinations, principalement des stations d’hiver pour le moment comme la Compagnie des Alpes, Serre Chevalier ou encore Les Saisies. Mais nous sommes également en discussion avec des acteurs du transport ou encore des agences de voyages. De manière générale, c’est l’ensemble de l’industrie que nous ciblons. Notre modèle repose sur la vente d’études ou d’abonnements à notre plateforme. En général la vente d’études permet au client d’apprécier les avantages que présente notre solution. Étant donné que la réalisation d’une étude prend environ trois mois, il est logique que notre développement sur les différents segments du marché prenne du temps.

Quel est l’intérêt pour les acteurs du Tourisme de se tourner vers une telle solution ? 

Tout dépend du besoin et des problématiques du client initiaux. Les agences de voyages s’intéressent particulièrement à l’analyse comportementale lors de la phase de réservation. Elles cherchent principalement à traquer le parcours en ligne du voyageur pour optimiser leur canal de vente si besoin. La plupart des destinations s’intéressent plutôt au comportement de consommation sur place. Par exemple, le domaine des Saisies a commandé une étude pour connaître la façon de consommer sur place des skieurs. La station faisant partie d’un domaine plus grand — Les Diamants — l’objectif était donc de savoir si l’ensemble du domaine était exploité afin de mieux communiquer sur les pistes. Nous avons ainsi analysé les données des remontées mécaniques, tenté d’estimer la durée moyenne d’une journée de ski, défini les endroits où déjeunent les skieurs, les pistes les plus empruntées, etc. Le tout en comparant les comportements entre les détenteurs d’un forfait séjour et ceux qui possèdent un forfait saison.

En constatant que les skieurs avaient tendance à n’exploiter qu’une petite partie du domaine, la station a pu adapter sa communication pour mettre en avant la possibilité de skier en toute liberté dans un vaste domaine. Aussi, en constatant que certaines pistes étaient moins empruntées que d’autres, le domaine des Saisies a mis en place une signalisation sur pistes pour guider les débutants notamment vers les zones les mieux adaptées à leur niveau. Le domaine nous a commandé une seconde étude par la suite afin d’analyser l’affluence en station en fonction de l’enneigement par année. En aidant à mieux connaître leur clientèle, notre solution permet aux acteurs du Tourisme de résoudre de nouvelles problématiques dont ils n’auraient peut-être jamais soupçonné l’existence auparavant.

Quel est l’intérêt pour vous d’avoir rejoint l’accélérateur Open Tourisme Lab ?

Nous avons intégré l’accélérateur au mois d’avril dernier. Pour une jeune pousse comme la nôtre, rejoindre un accélérateur de startups est une opportunité énorme. Grâce à cela, nous avons pu rencontrer de nombreux partenaires et prospects potentiels. Nos bureaux sont basés à Grenoble,  et étant donné que l’accélérateur met à disposition des locaux pour ses startups à Nîmes nous avons désormais un pied à terre dans la région Occitanie au cœur d’un écosystème innovant. Nous pouvons ainsi présenter notre solution aux destinations locales et aux différentes jeunes pousses qui font partie de l’incubateur. La thématique de l’oenotourisme est très présente au sein de l’Open Tourisme Lab. Plusieurs jeunes pousses du secteur, qui cherchent à mieux connaître ce qui intéresse les consommateurs, se sont déjà montrées intéressées par notre solution. Nous sentons également au travers de nos échanges avec les différents acteurs qu’il y a un réel intérêt pour notre solution, mais surtout pour l’innovation d’une manière générale. Chacun est prêt à donner des conseils sur les solutions des autres sans qu’il y ait forcément un intérêt commercial derrière.

Comment accompagnez-vous vos clients sur la mise en conformité avec le RGPD, récemment instauré ?

Lorsqu’un client nous commande une étude, nous fournissons des données statistiques qui sont anonymisées, il n’y a donc pas de problématiques particulières concernant la conformité avec le RGPD. Ce n’est pas le cas lorsque nous vendons un abonnement à notre plateforme. Dans ce cas-là, nous accompagnons nos clients en vérifiant qu’ils ont bien demandé tous les « opt-in » nécessaires lors de la récolte de données. Une fois ce travail de vérification effectué, nous stockons les données dans le Cogni Hub. C’est un avantage majeur pour nos clients. Ils peuvent aller piocher de manière intuitive l’ensemble des données relatives à un client, si besoin. Ainsi, si un de leur client réclame sa fiche de données (un droit instauré par le RGPD, NDLR), ils ont cette capacité à pouvoir agir vite en fournissant la fiche complète à leur client. Auparavant, il aurait fallu passer par les différents prestataires pour récupérer l’ensemble des données clients. Avec Cogni Hub tout est centralisé et classé. En discutant avec nos prospects, nous réalisons qu’il y a encore un important manque d’informations concernant le RGPD. Même si certains ont déjà pris les devants, on se rend compte que d’autres n’ont strictement rien fait.

 Photo d’ouverture : © Haley Phelps

A lire aussi :

Previous post

En quoi la Blockchain est-elle l'avenir de la réservation ?

Next post

AccorHotels acquiert la solution de gestion pour la restauration Adoria

1 Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *