Home»SO GEEK»On a testé Sparkling VR, le loft de réalité virtuelle au cœur de Paris

On a testé Sparkling VR, le loft de réalité virtuelle au cœur de Paris

On-a-teste-Sparkling-VR-le-loft-de-realite-virtuelle-au-cœur-de-Paris-

TOM est allé tester les expériences immersives de Sparkling VR, l’un des plus grands lofts de réalité virtuelle implantés au cœur dans Paris. L’occasion de se rendre compte du potentiel d’une telle technologie pour le Tourisme.

À quelques pas de la gare Saint-Lazare, le loft de réalité virtuelle Sparkling VR accueille ses joueurs dans un espace de 300 m2. Un lieu convivial qui mêle musique et bar, avec un espace salle d’arcade en réalité virtuelle. Ce concept original, c’est l’idée de FX, l’entrepreneur qui a ouvert Sparkling VR au mois de novembre 2017. Sur les murs, des affiches de pub rétro haute en couleur confèrent au lieu une ambiance cosy. Si l’on peut s’asseoir sur les poufs et canapés pour discuter, lire voire même gratter la guitare mise à disposition, le lieu est avant tout une salle d’arcade en réalité virtuelle.  À l’opposé des salles d’arcade ordinaires, où les clients viennent jouer seuls et la plupart du temps à des jeux violents, Sparkling VR entend proposer une expérience différente à ses joueurs.

Au total le loft de réalité virtuelle propose 16 expériences immersives. Une offre qui séduit les petites entreprises et les grands groupes à la recherche d’idées originales pour souder leurs équipes. Nous avons pu tester Dead and Buried, qui s’adresse aux amateurs de Western, dans lequel nous avons pris un malin plaisir à combattre des zombies en équipe au fin fond du Far West. On s’est ensuite plongés dans l’univers futuriste aux graphismes époustouflants de Robot Recall. Cette expérience a mis notre sang froid à l’épreuve afin d’éliminer les robots défaillants qui se rebellent contre la population.

-On-a-teste-Sparkling-VR-le-loft-de-realite-virtuelle-au-cœur-de-Paris1

Google Earth VR, l’expérience idéale pour le Travel

Parmi les expériences que nous avons pu tester, l’une est intéressante pour le Tourisme : Google Earth VR. À bord d’un jet pack virtuel, le joueur voyage aux quatre coins du globe pour survoler la destination de son choix. Rio de Janeiro, la grande muraille de Chine, le parc Yosemite ou encore le Mont Fuji… Une fois arrivé sur place, l’utilisateur peut poser le pied à terre pour visiter le lieu comme s’il y était. Google utilise à la fois la modélisation et les images que l’on peut trouver sur son navigateur (ou dans Google Maps) en utilisant le mode Street View. Sur son site, la firme de Mountain View déclare qu’il est possible de visiter 510 millions de km carrés en réalité virtuelle. L’utilisateur peut, au choix, se déplacer avec son jetpack autour du globe ou sélectionner une destination prédéfinie dans un menu.

Google Earth VR, en libre téléchargement sur la plateforme Steam est compatible avec une multitude de casques VR, comme le HTC Vive par exemple. Si l’expérience immersive ne remplace en aucun cas un séjour réel, elle est un excellent levier d’inspiration. Plusieurs marques et agences de voyages misent déjà sur la réalité virtuelle pour permettre à leurs clients d’avoir un avant-goût de la destination qu’ils ont choisie pour leurs vacances. Mais plutôt que de réaliser un film en réalité virtuelle coûteux pour promouvoir une destination, Google Earth VR pourrait permettre à une agence de voyages de donner un aperçu à son client d’une grande quantité des destinations dans le monde. Avec comme seul investissement, l’achat d’un casque de réalité virtuelle. Une manière originale d’inspirer le voyageur en lui proposant une expérience, dès la phase d’organisation de son voyage.

-On-a-teste-Sparkling-VR-le-loft-de-realite-virtuelle-au-cœur-de-Paris-teambuilding

Photo d’ouverture : © Sparkling VR

A lire aussi :

Previous post

CareOS, un miroir intelligent prometteur pour l'Hôtellerie ?

Next post

Avec sa plateforme Rydoo, Sodexo veut bousculer le Travel & Expense

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *