Home»TRANSPORT»Lufthansa crée une société pour booster les ventes en ligne d’Eurowings

Lufthansa crée une société pour booster les ventes en ligne d’Eurowings

Lufthansa-cree-une-nouvelle-societe-pour-booster-les-ventes-en-ligne-d-Eurowings

Thorsten Dirks, CEO d’Eurowings a annoncé la création d’une nouvelle société pour booster les ventes en ligne de la compagnie low-cost.

Pour mieux concurrencer les OTA, Lufthansa a décidé d’élargir l’offre de distribution en ligne de sa compagnie Eurowings. Pour y parvenir, le groupe a prévu la création d’une entreprise digitale indépendante. Sa mission : multiplier les sources de revenus de la filiale Eurowings en générant des ventes additionnelles, en plus des billets d’avion.

Dans un message interne à ses équipes, la direction d’Eurowings a déclaré que la distribution de nouveaux services par les OTA et des compagnies comme Ryanair et easyJet était déjà un succès. La filiale low-cost de Lufthansa a donc décidé de suivre le même exemple pour ses 40 millions de passagers. Vente de nourriture à bord, facturation de bagages ou proposition de services additionnels comme de la location de voitures ou la réservation d’activités. Alors que le prix du ticket ne cesse de chuter, les compagnies aériennes multiplient les alternatives pour générer plus de revenus.

L’initiative de créer une nouvelle société a été portée par Thorsten Dirks, CEO de la compagnie aérienne depuis un an. Cet ancien des télécoms a pour mission de mettre à profit son expertise dans le digital pour favoriser au développement d’Eurowings. « Dans 5 ans, Eurowings ne sera plus une compagnie aérienne traditionnelle, mais une entreprise du digital qui dispose d’un service de transports aériens », a déclaré le CEO pour Reuters. Basée à Cologne, la nouvelle société débutera son activité avec 30 salariés. Visant un effectif de 150 personnes, Eurowings a prévu d’investir des dizaines de millions d’euros pour permettre l’expansion. En 2017, la compagnie allemande low-cost a généré plus de 1 milliard d’euros de revenus en ligne et vise 1,5 milliard cette année.

Photo d’ouverture : © Nick Herasimenka

À lire aussi :

 

Previous post

RoBoHoN : le petit humanoïde qui guide les touristes dans les rues tokyoïtes

Next post

Baromètre du Tourisme Loisirs – 1ère quinzaine de mai

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *