Home»MOBILITE»Elon Musk veut lancer un service de covoiturage à bord de véhicules autonomes

Elon Musk veut lancer un service de covoiturage à bord de véhicules autonomes

Poussé par l’ambition, le fondateur de Tesla souhaite lancer un service de covoiturage à bord des véhicules autonomes. Nommée « Tesla Network », la plateforme devrait prendre fonction dès que les voitures sans chauffeurs seront autorisées à occuper les routes. Selon Elon Musk, la flotte sera, quant à elle, fonctionnelle dès fin 2019.

Avec la future arrivée du « Tesla Network », Uber et Lyft n’ont qu’à bien se tenir. Elon Musk annonçait l’année dernière vouloir lancer un service de covoiturage basé sur sa flotte de véhicules autonomes et électriques. Un projet qui semble être sur la bonne voie, puisque l’entrepreneur vient de déclarer que Tesla sera techniquement prête à lancer son « Network » d’ici la fin de l’année 2019, rapporte TechCrunch. Pour ce qui est de la date précise de lancement, celle-ci ne dépendra que du moment où les véhicules complètement autonomes seront autorisés à parcourir les routes.

Une nouvelle conception de la mobilité et du « ride-sharing »

Lors d’une interview menée par TED, l’entrepreneur semblait convaincu du succès que connaîtra son service auprès des citadins et voyageurs. Pour cause, un trajet à bord de la voiture sans chauffeur Tesla Model 3 ne coûterait que 0,60 dollars par mile, selon Electrek. Le faible coût d’une course en Tesla pourrait donc attirer la clientèle de services tels qu’Uber, mais aussi séduire les utilisateurs de transports en commun comme le bus ou le métro. Les voyageurs pourront se déplacer d’un point à l’autre sans jamais avoir à transiter et ce, à moindre coût, prétend le fondateur de Tesla. Et puisque le trafic augmentera sur les routes à mesure que les véhicules autonomes y apparaissent, Elon Musk propose de construire des tunnels sous-terrain afin d’atténuer l’affluence en surface…

Dès le lancement de son service de covoiturage, Tesla proposera aux voyageurs de tester gratuitement son « Network », dont la flotte sera disponible 24h/24. Les propriétaires de modèles Tesla pourront également partager leur véhicule sur la plateforme : « Il y aura donc une flotte partagée de voitures autonomes parmi laquelle vous pourrez acheter votre voiture. Vous pourrez choisir de n’utiliser que cette voiture mais aussi faire en sorte qu’elle ne soit utilisée que par des amis et par votre famille… ou par d’autres conducteurs qui sont classés cinq étoiles. Vous pourrez aussi choisir quand vous souhaitez la partager ou non », explique Elon Musk lors de son interview pour TED. Grâce à ce service de covoiturage pour le moins ambitieux, le fondateur de Tesla fait partie de ces acteurs en voie de réinventer la mobilité de partage.

 Photo d’ouverture : © Maurizio Pesce (Flickr)

Previous post

Baromètre du Tourisme Loisirs – 2ème quinzaine d'avril

Next post

Comment les assistants vocaux sont-ils utilisés ?

1 Comment

  1. vicdabard@hotmail.fr'
    Victoire Dabard RP
    7 mai 2018 at 10 h 59 min — Répondre

    Bonjour, je voulais vous faire part d’une solution de covoiturage : l’application Zify, présente aussi bien en courte et moyenne distance, qu’en longue distance. Merci.

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *