Home»BUSINESS TRAVEL»Advito donne 5 conseils pour optimiser les coûts liés aux déplacements professionnels

Advito donne 5 conseils pour optimiser les coûts liés aux déplacements professionnels

En accord avec LinkedIn, le cabinet de consulting Advito vient de publier un livre blanc étayant cinq méthodes à appliquer par les entreprises pour optimiser leurs dépenses liées aux voyages d’affaires. 

Basé sur les travaux de LinkedIn, le livre blanc « Achieving breakthrough savings with traveler demand and behavior strategies » d’Advito indique les méthodes à suivre pour renforcer l’engagement des collaborateurs et ainsi optimiser les coûts liés au voyage d’affaires. Alors que les motifs des « déplacements professionnels sont souvent flous », selon Advito, il est temps pour les entreprises d’adopter de nouvelles alternatives au voyage, qui s’avère coûteux et parfois même inutile.

Cerner, engager, influencer

Première étape ? Bien cerner les motivations qui poussent les employés à partir en voyage professionnel afin de mieux gérer la demande et d’influencer les comportements d’achat. « Dans la plupart des organisations, 30 à 70 % de tous les déplacements sont intra-entreprise. Ne serait-il pas temps d’envisager un changement comportemental et d’orienter les employés vers d’autres options que le voyage, telles que la visioconférence et les réunions virtuelles ? » s’interroge April Bridgeman, Managing Director d’Advito. L’entreprise de consulting propose donc cinq sources d’économies :

  • Enrichir le choix d’hôtels : les entreprises peuvent économiser entre 2 et 4 % de leurs dépenses hôtelières en enrichissant le contenu en ligne. Ainsi, les voyageurs disposent d’un choix d’hôtels allant au-delà des tarifs négociés par l’entreprise et de son GDS.
  • Promouvoir les outils de communication en ligne : grâce aux outils numériques de collaboration, des rencontres virtuelles qualitatives peuvent se substituer aux rencontres en personne, diminuant de 10 % les déplacements intra-entreprise.
  • Etablir une stratégie d’assurance prix : une stratégie efficace permet de générer 1 à 2 % d’économies supplémentaires sur les dépenses aériennes et hôtelières.
  • Instaurer une gestion dynamique des performances : une telle gestion optimise les programmes hôteliers grâce au suivi actif des dépenses, et permet d’ajuster la politique voyage en temps réel.
  • Accorder des avantages aux voyageurs faisant les meilleurs choix en termes de dépenses : une technique permettant d’influencer le comportement des employés pour leurs futurs achats liés à leur déplacement professionnel.
© Advito

Pour Advito, ces initiatives permettent, à terme, de réduire l’impact écologique mais aussi principalement d’améliorer la culture d’entreprise et de renforcer l’équilibre entre la vie familiale et professionnelle des collaborateurs. Et ce, avec pour objectif final de favoriser l’engagement des employés envers leur entreprise.

Pour télécharger l’intégralité du livre blanc, c’est ici.

Photo d’ouverture : © pxhere

Previous post

Airbus souhaite faire contrôler ses avions par des drones

Next post

Le potentiel du prédictif dans le secteur culturel

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *