Home»BUSINESS TRAVEL»La tour Paramount Miami Worldcenter prépare l’arrivée des véhicules volants

La tour Paramount Miami Worldcenter prépare l’arrivée des véhicules volants

La-tour-Paramount-Miami-Worldcenter-prepare-l-arrivee-des-vehicules-volants

Anticipant l’arrivée des véhicules volants, le promoteur Daniel Kodsi change ses plans pour installer un Skyport sur le toit de la tour Paramount Miami Worldcenter, en cours de construction.

« Le futur de l’industrie du transport fera son entrée dans notre quotidien dans les 10 ou 15 prochaines années et l’aviation urbaine est plus proche qu’on ne le pense », a déclaré Daniel Kodsi, promoteur immobilier en charge de la construction de la tour Paramount Miami Worldcenter. Cette vision du futur du transport le pousse a modifié les plans de construction alors même que le chantier est en cours. Le but ? Ajouter un « Skyport » sur le toit du 60e étage de la Tour. Autrement dit une piste d’atterrissage destinée à accueillir des aéronefs à décollage et atterrissage verticaux (ADAV), désormais mieux connus sous le nom de drone avec passager ou voiture volante. L’entrepreneur croit fermement dans l’avenir de ces nouveaux véhicules.

« Les véhicules volants utiliseront l’espace aérien afin de décongestionner la circulation et rendre les déplacements plus fluides, rapides et faciles », anticipe Daniel Kodsi. Le promoteur semble très excité à l’idée d’imaginer les futurs habitants de sa Tour se rendre sur le toit pour commander un ADAV. « On peut s’imaginer voyager de Miami à Palm Beach — un trajet qui peut prendre 2 heures en voiture — en seulement 30 minutes », a-t-il ajouté, considérant la circulation dense comme un problème du passé pour ses résidents.

La fin des travaux est prévue pour le printemps 2019. Un timing intéressant alors qu’Uber Elevate a annoncé qu’ils commenceraient à tester leurs taxis volants dans la région de Dallas-Fort Worth, Los Angeles et Dubaï en 2020. En Chine, le drone EHang 184 a déjà fait forte impression lors de son premier vol avec passagers. La tour Paramount pourrait potentiellement devenir le premier bâtiment équipé pour accueillir les véhicules volants de demain. Reste à savoir en quoi la construction d’un Skyport diffère de celle d’un héliport. Le promoteur a confié a TOM que l’unique différence réside dans le poids d’un ADAV, qui est nettement plus léger qu’un hélicoptère. « Cela à un impact sur l’expérience  pour les résidents, qui débarqueront dans un lobby tout en verre avec une vue imprenable sur Miami », a-t-il souligné. Bien qu’il n’y ait pour l’heure pas de partenariat en place, le promoteur déclare être déjà en discussion avec Uber Elevate et d’autres constructeurs de véhicules volants.

Photo d’ouverture : © Paramount

À lire aussi :

Previous post

Booking franchit la barre des 5 millions d’hébergements alternatifs

Next post

Le Centre des monuments nationaux lance son incubateur

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *