Home»TRANSPORT»MSC Croisières veut réinventer la brochure et l’expérience à bord

MSC Croisières veut réinventer la brochure et l’expérience à bord

À l’occasion du lancement de la brochure 2019-2020, MSC Croisières a présenté son nouveau service de réalité virtuelle et les nouveautés du programme MSC For Me.

Après une présentation de sa nouvelle brochure à Londres, vient le tour de Paris. Patrick J. Pourbaix, Directeur général de MSC Croisières France-Belgique-Luxembourg, a présenté en compagnie de ses équipes la brochure de la compagnie de croisières pour la saison 2019-2020. «  Comme à notre habitude nous diffusons notre brochure 18 mois avant l’ouverture de la saison, ce qui permet dès à présent aux passagers de réserver leur séjour. Mais cette année, la brochure n’est pas habituelle… En complément du papier, nous proposons désormais un nouveau mode de lecture via une immersion en réalité virtuelle », a expliqué le directeur général. L’adoption de ce dispositif immersif s’est effectuée dans le cadre du programme MSC For Me, pilote de la stratégie de digitalisation de la compagnie de croisières.

Donner un avant-goût de la croisière aux néophytes

« Comment convaincre nos (potentiels) futurs croisiéristes qui n’ont jamais effectué un séjour en croisières de monter à bord ? », a lancé Patrick J. Pourbaix. Pour le DG de MSC Croisières, le papier ne constituait pas un support assez puissant. Quoi de mieux que de proposer une expérience immersive permettant de visiter les différentes cabines d’un navire ? C’est le constat qui a poussé MSC Croisières à ajouter une part d’immersion et d’interactivité à son catalogue papier en le connectant à des contenus de réalité virtuelle. L’ensemble des agences de voyages partenaires de MSC Croisières se verra ainsi remettre dans les prochains jours les nouvelles brochures, avec en complément un kit en carton, qui une fois monté, fait office de casque de réalité virtuelle. Après le Club Med qui fait visiter ses villages en VR, c’est donc désormais au tour de MSC Croisières d’utiliser cette technologie pour permettre à ses (potentiels et futurs) passagers de se projeter à bord, depuis l’agence de voyages ou à domicile.

L’immersion est pilotée par l’application MSC 360VR (déjà compatible avec Android et dans les prochains jours sur iOS), qui transforme le smartphone de l’utilisateur, une fois intégré à la visionneuse, en support de réalité virtuelle. Chaque agent de voyage dispose de sa version de l’application qui est accompagnée d’un code unique. Une paire de gants est également fournie, et sert de balise afin que le logiciel puisse identifier la main de l’utilisateur et interpréter ses mouvements. « Une fois équipé, le touriste peut interagir dans notre showroom en réalité virtuelle pour découvrir nos différents navires, itinéraires, et se projeter dans nos cabines », a expliqué Patrick J. Pourbaix. Les prospects peuvent ainsi accéder à l’offre tarifaire des différentes croisières, mais aussi aux itinéraires comprenant les escales. L’immersion leur permet de visiter les différentes cabines, et même d’y poser une option lors de la visite virtuelle. La transaction est alors directement enregistrée par l’agence de voyages où se trouve le client, grâce au code associé à l’application mobile. « Si un touriste pose une option depuis l’application qu’il a téléchargée sur son propre smartphone, la requête est enregistrée par l’agence de voyages la plus proche de chez lui », a précisé le directeur général. Le processus de réservation passe donc toujours par un point de vente physique. MSC Croisières voit plus ce dispositif comme un support propice à l’inspiration. « Le but de la démarche est de rassurer et d’inciter le touriste qui ne connaît pas le monde des croisières en le faisant monter à bord de nos navires », a souligné Patrick J. Pourbaix.

Le digital au service d’un voyage sans contrainte

MSC For Me est également le nom de l’application mobile faisant office de compagnon de voyage à bord des navires. Déjà intégrée dans la stratégie digitale du groupe, elle facilite le déplacement à bord des passagers, leur permet de mieux s’organiser en délivrant le programme quotidien des activités ou encore d’accéder à des services de conciergerie. En activant l’option, les parents peuvent par exemple repérer la position de leur enfant à bord via l’application, avec une précision au mètre près rendue possible grâce à l’ajout de 15 000 balises de géolocalisation dans les navires et de bracelets connectés. L’application MSC For Me permet notamment de réserver une table de restaurant et ajoute l’événement sous la forme de rappel dans l’agenda.

Dès 2019, MSC Croisières rendra accessibles certaines des fonctionnalités de l’application MSC For Me par la voix, par exemple la réservation d’une table de restaurant. Pour ce faire, la compagnie va équiper la totalité des cabines d’un assistant vocal dont le développement a été confié à Harman, dans le cadre du partenariat liant MSC à Samsung. Le Bellissima, inauguré en mars 2019, sera le premier navire équipé de l’assistant vocal. « Il y a 10 ans, personne n’aurait prédit que le Wi-Fi serait incontournable aujourd’hui. Aujourd’hui nous sommes fiers de nous saisir des technologies qui seront potentiellement incontournables dans 10 ans », a expliqué le directeur général. Pour l’heure, la compagnie de croisières n’est donc pas en mesure de dire si l’assistant vocal remplacera à terme l’application mobile ou non.

Autre projet innovant : l’installation future d’un dispositif de reconnaissance faciale aux différents points de contacts, comme à l’entrée à bord des navires par exemple. Le système permettrait de renforcer le dispositif de sécurité tout en fluidifiant les allers et venues des passagers à bord. Pour le DG, l’ensemble des projets menés dans le cadre du programme MSC For Me « ne constituent en aucun cas une vitrine Geek », mais plutôt l’opportunité de développer de nouveaux services en vue d’optimiser l’expérience de voyage. « Il faut éliminer la contrainte administrative et logistique en vacances et le digital y contribue fortement », a conclut Patrick J. Pourbaix.

Un aperçu de la visite virtuelle à bord des navires MSC lors de la conférence de presse © TOM

Photo d’ouverture : © MSC

Previous post

Le premier hôtel de luxe dans l’espace pourrait ouvrir en 2021

Next post

Booking franchit la barre des 5 millions d’hébergements alternatifs

1 Comment

  1. frederic@socroisieres.com'
    16 avril 2018 at 12 h 10 min — Répondre

    Merci Hugo, pour cet article. MSC démontre encore une fois son avance technologique dans le monde des croisières.
    A très bientôt à bord d’un navire de la compagnie MSC.

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *