Home»MOBILITE»Nissan testera son taxi autonome au mois de mars dans les rues japonaises

Nissan testera son taxi autonome au mois de mars dans les rues japonaises

Nissan-testera-son-taxi-autonome-le-mois-prochain-dans-les-rues-japonaises

Le 5 mars prochain, Nissan et DeNA testeront Easy Ride, leur service de taxis autonomes, dans les rues de Yokohama au Japon.

Les tests du Easy Ride, le taxi autonome développé par Nissan et DeNA débuteront le 5 mars prochain dans la ville de Yokohama, au sud du Japon. Plus connue en dehors du Japon pour avoir développé Fire Emblem Heroes, un jeu vidéo à succès développé sur mobile et édité par Nintendo, la société DeNA est aussi positionnée sur plusieurs secteurs d’activités, dont le e-commerce et la construction automobile. Les passagers circuleront au sein du quartier Minatomirai en roue libre, ou presque. Pour favoriser le succès de l’opération et garantir la sécurité des passagers, Nissan et DeNA ont mis au point un centre de contrôle à distance des véhicules capable de reprendre les commandes de l’engin en cas d’urgence. Les taxis autonomes suivront un parcours prédéfini de 4,5 km reliant le siège de Nissan au centre commercial World Porters de Yokohama. L’objectif de cette phase de tests est d’analyser comment les services additionnels proposés à bord du véhicule sont perçus et utilisés par les passagers.

Un service en totale autonomie à horizon 2020

Équipé d’une tablette tactile, le véhicule leur proposera une sélection de 500 lieux et événements à découvrir aux environs de l’itinéraire parcouru. À cela s’ajoute une quarantaine d’offres promotionnelles valables dans différentes enseignes et restaurants, qui pourront être téléchargées sur le smartphone des passagers. À l’issue de la course, ils devront répondre à un questionnaire visant à récolter leur avis sur les différents services proposés. De la qualité du parcours à la pertinence des offres proposées, le récit d’expérience des passagers permettra à Nissan et DeNA d’optimiser leurs fonctionnalités et d’affiner la sélection de services proposés à bord en vue des prochains tests. Les deux partenaires ambitionnent de développer en premier lieu le service Easy Ride dans des environnements prédéfinis, avant de proposer un service en totale autonomie à horizon 2020.

La société Robot Taxi mise également sur cette date pour la mise en circulation de ses robots taxis. Si les délais du calendrier sont respectés, les touristes venus assister aux Jeux Olympiques pourront visiter Tokyo à bord de taxis autonomes. L’opportunité de générer un buzz international pour Easy Ride ou Robot Taxi et de rejoindre le peloton de tête dans la course aux véhicules autonomes face à Uber, Lyft, ou Navya par exemple.

Photo d’ouverture : © Nissan

À lire aussi :

Previous post

#VEM9 : Quelles technologies et quel état d'esprit faut-il retenir du salon?

Next post

L’open Tourisme Lab accueillera sa première promotion de startups en mars

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *