Home»NEXT BIG THINGS»Le groupe RATP teste des navettes autonomes au CEA Paris-Saclay

Le groupe RATP teste des navettes autonomes au CEA Paris-Saclay

ratp_navettes

Le groupe RATP vient de lancer l’expérimentation de deux navettes autonomes au centre de recherches et d’innovation Paris-Saclay. Le groupe a pour ambition de devenir le leader du véhicule autonome dans le transport urbain.

Les deux navettes autonomes vont circuler jusqu’au 30 mars sur le site privé du CEA Paris-Saclay. Elles évolueront sur une route ouverte partagée avec d’autres automobilistes et cyclistes, ponctuée de passages piétons, de dos d’âne et de ronds-points. En cas de problème, un opérateur sera présent à bord.

Les navettes, conçues par la société EasyMile, sont 100% électriques. Elles peuvent accueillir 12 personnes maximum dont 6 personnes assises. Elles seront gratuites et circuleront toutes les 15 minutes,  afin de rendre le service accessible aux 6000 personnes qui fréquentent le site.

Cette expérimentation s’inscrit dans le cadre du projet SESNA, un projet collaboratif national de R&D sur les véhicules autonomes financé par BPI France et la Région Ile-de-France.

Pas son premier coup d’essai

Il s’agit de la 5e expérimentation du groupe RATP pour le développement de navettes autonomes. Un autre projet similaire est actuellement en cours au Parc Floral à Vincennes. RATP Dev a aussi mené des tests à Austin (Etats-Unis) et Boulogne-sur-Mer. En tout, plus de 43 000 voyageurs ont déjà empruntés les différentes navettes expérimentées par le groupe.

« Le véhicule autonome est un des domaines prioritaires en matière d’innovation pour le groupe RATP, qui ambitionne de devenir un partenaire privilégié des villes intelligentes et durables. », explique la société dans un communiqué. Considéré comme complément à l’offre existante, ces navettes pourraient répondre aux problématiques de faibles flux ou du dernier kilomètre. Pour y répondre, la RATP espère devenir le leader du véhicule autonome dans le transport urbain.

A lire également:

Previous post

Air New Zealand dévoile un moteur de recherche basé sur des emojis

Next post

Amadeus lance NDC-X, un programme pour faciliter l’utilisation de la norme

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *