Home»E-COMMERCE»WeChat Pay débarque en Europe et c’est une bonne nouvelle pour le Tourisme

WeChat Pay débarque en Europe et c’est une bonne nouvelle pour le Tourisme

Après la France, WeChat a récemment annoncé le déploiement de WeChat Pay en Italie. Les touristes chinois auront la possibilité de réaliser leurs achats via leur application favorite en scannant tout simplement un flashcode. Une aubaine pour les professionnels du Tourisme quand l’on sait que près de 7,4 millions de touristes chinois visitent l’Europe chaque année.

Nous n’avons pas fini de parler de WeChat. Pour toucher le public chinois, c’est l’application mobile incontournable qui comptabilise 980 millions d’utilisateurs actifs par mois dans le monde. Cultivant le tout-en-un, elle fait notamment office de réseau social, moyen de paiement, vitrine des marques, marketplace, outil de traduction, etc.

Après la France, l’Italie

Certaines marques l’ont bien compris, à l’instar des Galeries Lafayette Haussmann et le BHV MARAIS en France qui, grâce à un partenariat avec BNP Paribas, proposent à la clientèle chinoise de régler leurs achats via l’application depuis septembre dernier. Pour cela, il leur suffit de scanner un flashcode à la caisse avec leur smartphone. L’application est reliée au compte bancaire de l’utilisateur. Il est ainsi débité en monnaie chinoise tandis que le commerçant est lui crédité en euros. En Europe, la compagnie KLM propose elle de réserver ses billets depuis l’application et de payer via WeChat Pay.

Après la France, c’est l’Italie que la société chinoise investit. Un déploiement possible grâce au récent partenariat entre Tencent, la maison mère de WeChat, et DOCOMO Digital, spécialiste du paiement digital européen et l’agence italienne Digital Retex. Comme en France, les touristes chinois pourront réaliser leurs achats en scannant un flashcode à la caisse. WeChat n’a pas nommé d’enseignes en particulier. Le China Daily affirme qu’aucun terminal n’a pour le moment été installé. La société chinoise entend investir le secteur du luxe, de la mode, de l’hébergement et du divertissement (restaurants, parcs d’attractions, hôtels, musées, etc.).

A la conquête de l’Europe…et des européens ?

Il s’agit là d’une grande opportunité pour les pays européens pour attirer toujours plus de touristes chinois. Si un autre acteur chinois incontournable, Alibaba, permet déjà de payer via Alipay dans 18 pays européens, l’appétit de WeChat pour les pays d’Europe est une bonne chose pour les professionnels du Tourisme.  Alipay comptabilise aujourd’hui plus de 520 millions d’utilisateurs et WeChat Pay plus de 200 millions d’utilisateurs. En 2017, WeChat Pay enregistrait 1 million de transactions par minute.

Et si WeChat reste utilisé principalement par les Chinois, il y a de fortes chances que l’application soit adoptée par les Européens eux-mêmes tôt ou tard. L’Asie étant souvent précurseur des usages technologiques, ce ne pourrait être qu’une question de temps.

A lire également :

Photo d’ouverture : Yux Xiang

Previous post

Amadeus et CDS Groupe lancent un comparateur d'hôtels pour les agents de voyages

Next post

Mission SpaceX réussie: Starman déambule dans l’espace au volant de sa Tesla

2 Comments

  1. olivier@myatlas.com'
    Olivier
    7 février 2018 at 12 h 15 min — Répondre

    À noter sur ce sujet : la startup Silkpay permet déjà d’accepter très facilement les paiements WeChat et Alipay par les touristes chinois (simple scan de QR code sur un présentoir).

  2. nicolas@europass.paris'
    12 février 2018 at 10 h 17 min — Répondre

    EuroPass, partenaire de Global Blue, leader mondial de la détaxe, implémente à la fois WeChat Pay et Alipay en France, en Europe et plus largement dans le monde.

    http://www.globalblue.com/corporate/media/press/global-blue-increases-stake-in-europass-chinese-digital-payment-specialist

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *