Home»MOBILITE»La « frime en voyage », cette nouvelle tendance des millennials révélée par Hotels.com

La « frime en voyage », cette nouvelle tendance des millennials révélée par Hotels.com

Le spécialiste de la réservation d’hôtels en ligne a récemment publié une étude sur la tendance très en vogue auprès de la génération Y : le « travel bragging ». Ce phénomène consiste à « frimer » sur les réseaux sociaux lors d’un voyage.

L’étude Mobile Travel Tracker menée par Hotels.com auprès de 9 000 millennials à travers 30 pays démontre qu’une nouvelle tendance vient de pointer le bout de son nez. Elle s’appelle « travel bragging » ou la « frime en voyage » et consiste à récolter le plus de compliments en postant des photos de vacances sur les réseaux sociaux. D’après l’enquête, 11% des millennials déclarent passer plus de quatre heures par jour sur leur smartphone pendant leurs vacances. Plus étonnant encore, 11% des interrogés de cette catégorie d’âge affirment choisir leur hôtel en fonction des publications qu’ils pourront poster pour « frimer ». « Chez Hotels.com nous savons que 16 % des voyageurs n’apprécieraient pas leurs vacances sans leur smartphone : comment pourraient-ils faire leur meilleur selfie ou épater leurs amis s’ils ne l’avaient pas ?  De plus, nous savons que le désir de prendre la photo parfaite joue un rôle encore plus important, puisque 6 % des voyageurs avouent qu’ils poseraient n’importe où pour obtenir le selfie idéal, souvent au mépris de leur sécurité », a déclaré Daniel Craig, VP Mobile pour Hotels.com dans un communiqué.

Des pratiques étonnantes

Un tiers des voyageurs connectés (29%) qui se vantent de leurs vacances sur les réseaux sociaux publient également des photos de leur nourriture avec le hashtag #foodporn. Toujours plus hallucinant, la moitié de la génération des 18-29 ans (48%) préfère poster un selfie d’eux plutôt qu’une photo de vacances où ils apparaissent avec leur famille. De plus, cette étude illustre parfaitement la théorie selon laquelle le romantisme est révolu, puisque près d’une personne sur dix avoue qu’elle préférerait voyager avec son téléphone plutôt que son conjoint. C’est dans cet optique que 10% des voyageurs avouent être plus stressés quand ils n’ont plus de batterie contre 9%, lorsqu’il se dispute avec leur conjoint.

Photo d’ouverture © Rawpixel

Previous post

MagicStay et G7 lancent leur plateforme de réservation de taxis

Next post

Torsten Kriedt de BCD Travel : « La consumérisation nous a poussés à lancer notre plateforme digitale »

2 Comments

  1. ol.deb33@free.fr'
    24 décembre 2017 at 9 h 55 min — Répondre

    Et bien, qu’elle tristesse. Nous avions déjà remarqué cette tendance cet été lors de notre escapade avec mon épouse (en autonomie complète et matériel de bivouac et mon vieux Samsung B2100) sur le sentier des douaniers. Lors de la traversée des zones touristiques, nous avons constaté que les gens, sur les plages, dans les rues, les cafés… sur le sentier même ont les yeux scotchés sur leur smartphones. Qu’elle tristesse !
    Je vais vous faire rire, en 1979 j’avais 18 ans. Je suis parti seul avec ma mobylette pendant 4mois 1/2 de Bordeaux à la Mer Noire via l’Europe de l’Est et Istanbul. Pas d’internet, pas de téléphone, pas de Smartphone mais une formidable Liberté et de merveilleuses rencontres. Comme dirait Pierre Rahbi : « La sobriété Heureuse ». A méditer … Cordialement. Olivier Debelleix

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *