Home»DATA»Airbnb fait part de ses projets dans la réalité virtuelle et augmentée

Airbnb fait part de ses projets dans la réalité virtuelle et augmentée

La plateforme de location d’hébergements entre particuliers teste des services de réalité virtuelle et augmentée afin d’inspirer ses utilisateurs et les accompagner lors de leur séjour.

La société californienne continue de faire évoluer ses services avec de nouveaux services. Après avoir mis en place il y a quelques jours le partage de la note d’une réservation, elle a récemment annoncé sur son blog ses projets autour de la réalité virtuelle et augmentée qui font l’objet de prototype. « Tout cela nécessite des expérimentations, de l’endurance et des évolutions techniques donc restez connectés », peut-on lire sur le blog.

Avant la réservation

Avec l’aide de vidéos 360°, Airbnb souhaite que les voyageurs puissent consulter certaines pièces d’un logement en utilisant un smartphone, un casque de réalité virtuelle ou un ordinateur. Ainsi, les utilisateurs d’Airbnb pourront observer les moindres recoins d’un logement avant de s’engager dans une location. Il sera également possible de visiter certaines destinations. Dans quelques années, Airbnb imagine même que la planification d’un voyage entre plusieurs personnes puisse se faire par ce biais, « en interagissant de manière plus naturelle ». Cela voudrait-il dire que la jeune société sera présente sur une plateforme telle que Facebook Spaces, le réseau social en réalité virtuelle lancée par Mark Zuckerberg?

Pendant la réservation

La plateforme a également fait part de ses ambitions autour de la réalité augmentée. Elle souhaiterait apporter des informations aux voyageurs lorsqu’ils se trouvent dans un logement. Ils pourraient ainsi savoir comment utiliser les appareils présents, comme un thermostat ou une machine à café qui ne fonctionnent pas de la même manière que dans leurs pays. Airbnb va même plus loin et imagine que la réalité augmentée pourrait même faire « parler » les objets présents dans le logement afin que les voyageurs en sachent plus sur leurs hôtes. De beaux projets, mais qui ne devraient pas voir le jour tout de suite. Aujourd’hui, la technologie ne permet pas de faire ces choses.

Previous post

Startups du tourisme : que sont-elles devenues ? (1ère partie)

Next post

Waves, le Uber de l'aérien

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *