Home»DATA»GTA Move Your Alps : Que peuvent apporter les FinTechs aux territoires touristiques ?

GTA Move Your Alps : Que peuvent apporter les FinTechs aux territoires touristiques ?

GTA_Move_Your_Alps_FinTech_Mobilite_touristique
Lors de l’événement organisé par GTA Move Your Alps qui s’est déroulé fin novembre, 300 décideurs institutionnels et acteurs de l’itinérance ont assisté à des prises de paroles de startups de la FinTech. L’occasion idéale de voir le paiement sous un autre angle et de découvrir des bénéfices insoupçonnés.

Entre les plénières, tables-rondes et ateliers, les participants des deux journées organisées par GTA Move Your Alps, dont le thème était « Smart Itinérance », ont pu prendre de la hauteur sur de nombreux sujets. Rien n’a été oublié, pas même le paiement, un thème pourtant souvent boudé par les événements dédiés aux professionnels du Tourisme.

Lors de la table-ronde « Les FinTechs au service de la mobilité touristique », Philippe Derrier, fondateur de One Shot Pay, a partagé sa vision concernant les transactions financières : « Le paiement n’est pas la finalité, mais le point de départ du prochain achat. Il va fortement évoluer dans les années à venir », notamment sous l’impulsion de l’intelligence artificielle, a-t-il expliqué. La startup s’inscrit dans une dynamique de fond qui vise à simplifier à l’extrême le parcours d’achat tout en renforçant la sécurité. Aussi, lorsqu’un client règle une commande composée de produits ou d’activités proposés par différents prestataires, One Shot Pay se charge de redistribuer les montants aux différentes entreprises concernées.

Un bracelet pour les unir, tous

Selon Philippe Derrier, d’ici peu, chaque acteur du Tourisme sera en mesure de créer sa propre monnaie électronique. « Elle sera bien sûr convertie en devise de son choix au moment de la transaction », a-t-il ajouté, convaincu que ces monnaies deviendront des outils marketing. Un point de vue partagé par Justine Guers, Ingénieur d’Affaires Montagne chez PayInTech : « Le paiement va permettre de réinventer les systèmes de fidélisation, surtout dans le secteur de l’itinérance qui est composé de nombreux prestataires de petite taille. Ces derniers pourront faire des actions de fidélisation en réseau, ce qui aura un effet bénéfique pour les labels, par exemple. » Selon Justine Guers, le paiement étant le point commun de tous les acteurs d’un parcours touristique, il doit permettre de les fédérer.

Jouissant d’une importante notoriété dans l’événementiel et le Tourisme, la startup lancée il y a 6 ans a misé sur le cashless via un bracelet connecté pour simplifier la gestion du paiement. Les bénéfices sont nombreux : files d’attente réduites, sécurité accrue, augmentation du panier moyen… Festivals, événements sportifs, stations de ski, stades, hôtellerie de plein air et campus universitaires font partie des acteurs à s’être laissés tenter par le système de PayInTech. Lors d’un atelier, Justine Guers a insisté sur le fait que la startup ne se contentait pas de fournir sa solution : « Nous collaborons avec nos clients afin de les aider à atteindre leurs objectifs qui peuvent être, par exemple, l’augmentation du panier moyen, le développement de la fidélisation, etc. »

Une cartographie de la consommation touristique

Outre le fait que les nouveaux systèmes de paiement permettent de simplifier la gestion des transactions et deviendront à terme des outils marketing, les solutions telles que celle proposée à PayInTech ont le mérite d’offrir des enseignements grâce au tracking. En effet, les données issues des paiements réalisés via le bracelet connecté vont permettre aux acteurs du Tourisme et de l’événementiel de modéliser les comportements des clients. Une station de ski pourra par exemple identifier les forces et faiblesses de son territoire. « Par conséquent, on peut nourrir le CRM et faire un push sur l’application de la destination, poursuit Justine Guers. C’est ce que l’on fait avec Val d’Isère, par exemple. » Les opérateurs seront donc en mesure de favoriser la promotion de certaines offres, de favoriser les synergies entre des entreprises partageant les mêmes clients ou encore de renforcer la visibilité d’un lieu auprès des touristes.

 

Photo d’ouverture : Fotolia – ngad

Previous post

Accenture Interactive fait le point sur l’état du marketing personnalisé dans le Travel

Next post

La RATP ouvre un espace de services numériques à la station de métro République

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *