Home»SO GEEK»Coboteam intègre le premier consortium international de la robotique

Coboteam intègre le premier consortium international de la robotique

À Daegu, en Corée du Sud, 5 des plus grands clusters dédiés à la robotique ont signé un accord pour donner naissance au 1er consortium international du secteur. Le cluster de la Région Auvergne Rhône Alpes, Coboteam fait partie de l’initiative. 

Cinq des plus grands clusters — réseaux de PME et TPE spécialisées dans un secteur d’activité particulier — mondiaux de la robotique ont signé un accord à Daegu en Corée du Sud, pour la création du premier consortium international de la robotique. Cette association à but non lucratif aura pour objectif principal l’échange d’informations et la mise en commun de ressources pour favoriser et accroître la croissance du secteur de la robotique. Coboteam, le cluster de la région Auvergne Rhône Alpes fait partie de l’initiative.

Une association internationale

À l’origine de la démarche, quatre des grandes nations impliquées dans la robotique : les États-Unis via les clusters Silicon Gallery Robotics et Mass Robotics, la Chine avec Zria, la Corée du Sud avec Repa et la France avec Coboteam. À noter l’absence du Japon et de l’Allemagne qui ont pourtant toute la légitimité nécessaire pour intégrer cette entente. Car derrière l’association se cache l’opportunité pour les entreprises de la robotique, de la startup au grand groupe, d’accélérer la croissance du secteur grâce à la création de standards communs par exemple.

Soutenir la croissance, mais pas que…

Bien que ces échanges d’idées et d’informations entre différents clusters favorisent la croissance du secteur, le consortium de la robotique aura également un rôle important, à valeur morale. Les échanges entre adhérents permettront de questionner chaque projet d’un point de vue éthique et moral. Une initiative qui n’est pas sans rappeler, la création de l’OpenAI, l’association internationale de surveillance de l’intelligence artificielle en 2015, présidée par Elon Musk.

Vers la 4e révolution industrielle

La robotique est aujourd’hui présentée par les équipes des clusters qui forment le consortium, comme étant au cœur de la 4e révolution industrielle. Regroupant déjà 1500 entreprises, le consortium de la robotique devrait accueillir d’autres clusters locaux pour renforcer ses effectifs. Bien qu’aujourd’hui la plus forte croissance dans l’industrie robotique ait lieu en Asie, la Chine étant le premier marché mondial, l’IFR, la fédération internationale de robotique estime qu’à l’horizon 2020, plus de 1,7 million de nouveaux robots industriels seront installés dans les usines du monde entier.

A lire aussi :

Previous post

Quels besoins ont les voyageurs d'affaires en termes de programme de fidélité?

Next post

GTA Move Your Alps : comment évoluent les acteurs de l’itinérance sous l’impulsion du digital ?

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *