Home»BUSINESS TRAVEL»Étude CWT : le comportement des voyageurs d’affaires Millennials

Étude CWT : le comportement des voyageurs d’affaires Millennials

etude_comportement_millennials_Business_travel

D’après l’étude « CWT Connected Traveler Study » menée par Artemis Strategy Group auprès d’un échantillon de 1900 voyageurs en provenance de 16 pays pour le compte de Carlson Wagonlit Travel, les voyageurs d’affaires Millennials — définis ici comme âgés de 24 à 34 ans — semblent plus sociables et préoccupés par leur sécurité personnelle que les voyageurs d’affaires plus âgés.

Selon les données récoltées au cours de l’enquête, 58 % des Millennials voyagent à plusieurs, dont 43 % avec des collègues et 15 % avec des amis ou la famille. Un comportement différent vis-à-vis des voyageurs d’affaires plus âgés. Pour la génération X, les 35-51 ans, la tendance majeure est au voyage en solitaire (58 %), tout comme les baby-boomers qui voyagent seuls dans 71 % des cas. Une donnée intéressante pour les TMC qui pourront par exemple renforcer leurs offres de groupe afin de mieux répondre aux attentes des Millennials.

enquete_CWT_Connected_Traveler_Study

Prudence est mère de sûreté

En comparaison avec leurs aïeux, les Millennials présentent un profil plus prudent et prévoyant. Moins de 40 % de la génération X et des baby-boomers achètent une assurance de voyage, alors que presque un Millennial sur deux y souscrit (49 %). Autre preuve qu’ils accordent de l’importance à leur sûreté : près d’un voyageur d’affaires Millennial sur trois a déjà annulé un trajet pour des raisons de sécurité liées à la destination (conflit géopolitique, catastrophe naturelle, crise sociale, etc.). Pour fidéliser cette clientèle, les TMC devront donc intégrer les enjeux de la sécurité dans le Travel et développer les services qui permettent d’en accroître le niveau. Outre les différents contrats d’assurance, on peut imaginer par exemple une carte du monde qui mette en relief les zones à risques polur le voyageur, comme l’a fait le ministère des Affaires étrangères. Pour renforcer l’attractivité du dispositif, une part d’interactivité avec une mise à jour automatique des événements qui touchent telle ou telle zone serait la bienvenue.

Des profils connectés

Sur la question du comportement relatif aux usages des technologies, les Millennials, se distinguent des baby-boomers lorsqu’il s’agit d’échanger avec leurs proches. Ces derniers privilégient le téléphone dans 51 % des cas (44 % pour la génération X), contre 17 % pour les Millennials qui préfèrent Skype. Pour échanger avec les collègues de travail, les comportements sont unanimes. Les mails constituent le moyen de communication numéro un pour les trois générations. On notera toutefois que 30 % des Millennials utilisent leur téléphone pour échanger professionnellement.

A lire aussi : 

Previous post

Quelle est la stratégie du ClubMed pour améliorer l’expérience client?

Next post

Les technologies disruptives dans l’Hôtellerie et la Restauration

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *