Home»E-COMMERCE»Relation client : Facebook Messenger va être intégré aux sites via un plugin

Relation client : Facebook Messenger va être intégré aux sites via un plugin

Facebook est actuellement en train de tester avec une poignée d’entreprises l’intégration de Messenger sur un site sous la forme d’un plugin. Un service qui permettra de communiquer plus facilement avec les internautes et de gérer sa relation client.

Facebook continue de développer ses services à destination des entreprises. Après la création de page, la possibilité de discuter sur Messenger et l’intégration de chatbot, le réseau social veut maintenant permettre aux sites de e-commerce d’échanger avec leurs clients directement sur leur site. C’est pourquoi il est en train de tester un plugin nommé Customer Chat, aux couleurs du réseau social, qui met en relation un internaute et la marque à travers un tchat.

Pour y accéder rien de plus simple : il suffit de cliquer sur le pictogramme en bas de l’écran et de taper sur son clavier. L’outil présente plusieurs avantages : il permet de centraliser les échanges avec les internautes et de proposer son chatbot directement sur sa page. Sans oublier la notoriété de l’application. Facebook Messenger comptabilise 1,2 milliard d’utilisateurs actifs par mois.

Pas une révolution mais une continuité

Avec ce plugin, Mark Zuckerberg ne réinvente pas la relation client. Des fenêtres de tchat existaient déjà auparavant. Mais il permet aux internautes de discuter avec une marque à l’endroit qu’ils souhaitent, que ce soit sur le réseau social, sur l’application ou un site, en utilisant un outil dont ils ont l’habitude. Une accessibilité qu’a toujours voulu fournir Facebook. Customer Chat devrait mettre à mal les autres services de tchat. En plus d’imposer son audience, le plugin n’est pas compatible avec les outils existants. Il faudra donc faire un choix.

Facebook n’a pas encore précisé si le plugin sera payant ou gratuit dans un premier temps. Pour le moment, seule une poignée de privilégiés teste l’outil dont Air France, Zalando, KLM ou encore Aviva.

Pour les autres, il faudra patienter et remplir ce formulaire.

Previous post

British Airlines et Iberia n'imposeront pas de frais GDS aux clients de BCD Travel

Next post

#ConcurFXP : comment Daimler s'affranchit des complexités du T&E

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *