Home»Non classé»Issy-les-Moulineaux continue de travailler sur Li-Fi, l’Internet par la lumière

Issy-les-Moulineaux continue de travailler sur Li-Fi, l’Internet par la lumière

issy_les_moulineaux_continue_de_travailler_sur_lifi_internet_par_la_lumiere

Fidèle à sa réputation de Smart City, Issy-les-Moulineaux poursuit sa lancée dans le numérique en s’associant à un projet européen, l’« Internet of Radio Light » (IoRL). Une ambition qui regroupe une vingtaine de partenaires internationaux pour développer une nouvelle norme du réseau sans fil, compatible avec la future 5G. Le Li-Fi, déjà testé par la ville connectée, apparaît comme une solution intéressante.

La ville d’Issy-les-Moulineaux poursuit le développement du Li-Fi à travers un projet européen  nommé « Internet of Radio Light » (IoRL) d’une durée de trois ans. Via SEM Issy Media, gestionnaire de la gestion du service public de la communication de la commune des Hauts-de-Seine, cette dernière travaillera pour trouver de nouveaux outils qui pourraient constituer une nouvelle vague de la révolution numérique. Alors que la 5G est prévue pour 2020, « les réseaux sans fils actuels souffrent de problèmes de congestion, d’interférences, de sécurité et de restrictions à l’intérieur des bâtiments », explique la municipalité dans un communiqué.

Rapide et sécuritaire

Le Li-Fi est un système de communication utilisant la lumière pour une transmission sans fil. Il est 100 fois plus rapide que le Wi-Fi. Il consomme également dix fois moins d’énergie et offre une sécurité accrue. Si cette technologie ne peut recevoir d’informations, elle constitue néanmoins une piste privilégiée pour une nouvelle norme du réseau sans fil, compatible avec la future 5G.

Issy-les-Moulineaux l’étudiera ainsi avec vingtaine de partenaires : l’ISEP, école d’ingénieurs du numérique installée dans la ville, la Fraunhofer-Gesellschaft en Allemagne, l’université Brunel à Londres, l’institut israélien de technologie Holon, quatre organisations chinoises, dont l’université Tsinghua de Pékin, entre autres. Une participation asiatique par ailleurs issue d’un accord de coopération entre l’Union européenne et le ministère chinois de Sciences & des Technologies. Parmi les entreprises intervenantes, deux sont françaises : Oledcomm, une référence dans le Li-Fi et Viotech, spécialisée dans les maisons intelligentes.

Issy-les-Moulineaux, Smart City

Le Musée Français de la Carte à Jouer de la commune utilise déjà une première version du Li-Fi depuis fin 2015, à l’occasion d’expositions temporaires. Actuellement, il est employé pour « Peindre la banlieue : de Corot à Vlaminck » jusqu’au 13 août. Des tablettes sont fournies aux visiteurs curieux. Une information contextualisée se déclenche automatiquement devant le tableau, grâce à une ampoule LED au plafond. TOM s’y était par ailleurs rendu l’année dernière, pour en découvrir davantage sur son mode de fonctionnement :

Aux portes de Paris, Issy-les-Moulineaux joue depuis quelques années les avant-gardistes. Le virage du numérique, elle l’a emprunté depuis les années 1990. Elle possède déjà deux écoquartiers, où les voitures ne circulent presque plus. Les camions poubelles eux-mêmes ont disparu : les déchets sont jetés dans des bornes qui les aspirent jusqu’à des tuyaux souterrains. La gestion de l’énergie est également notable : 500 m2 de panneaux solaires envoient de l’électricité dans un centre de distribution intelligent. Ce dernier en gère la répartition, selon les besoins. En collaboration avec la CNIL, la commune a aussi développé l’open data. Les entreprises peuvent désormais utiliser des données anonymisées pour cerner les attentes des citoyens et de créer de nouveaux services en conséquence.

La prise en compte de la mobilité est un enjeu clé pour cette ville du sud-ouest parisien. Un consortium nommé « So Mobility » avaient notamment réunis Cisco, Bouygues, Colas, Transdev, Caisse des Dépots ou encore Cap Digital pour repenser la « smart mobility » en milieu urbain. Dans un parc de la ville, des essais de navettes autonomes ont par ailleurs également été réalisés. Pas étonnant que le projet de Li-Fi est séduit Issy-les-Moulineaux. Elle tente de conserver son leadership en matière d’innovation, en étant l’une des premières villes  à travailler sur cette technologie.

À lire également : Li-Fi : Quels intérêts pour le Tourisme ?

© Photo du slider : Lukas

Previous post

La conciergerie poursuit sa mutation numérique

Next post

Travelport aide les voyageurs à faire face aux retards et annulations de vols

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *