Home»ACTUS»Avec Kayak, les voyageurs peuvent réserver leur chambre d’hôtel sur l’Amazon Echo

Avec Kayak, les voyageurs peuvent réserver leur chambre d’hôtel sur l’Amazon Echo

KAYAK-Echo-Lockup

Désormais, les utilisateurs de Kayak peuvent réserver des chambres d’hôtel via l’Amazon Echo. Simplement grâce à leur voix, il suffit aux voyageurs de solliciter Alexa pour trouver un hôtel dans la ville souhaitée et planifier le séjour. Le comparateur de voyages en ligne prend ainsi de l’avance sur ses concurrents, bien que le service mérite d’être développé davantage.

Comme avec Skyscanner ou Easyjet, les utilisateurs de Kayak pouvaient jusqu’ici passer par Alexa, l’assistant vocal de l’Echo d’Amazon, pour rechercher des vols mais aussi des hôtels ou des services de location de voiture. Aujourd’hui, Kayak pousse l’innovation encore plus loin et permet aux voyageurs de réserver leur chambre d’hôtel simplement grâce au son de leur voix, via l’enceinte intelligente d’Amazon.  « Nous ne cessons d’observer l’incroyable potentiel du traitement automatique du langage naturel, et surtout de la recherche vocale, en tant qu’outil permettant aux voyageurs de planifier et de gérer leur périple », dévoile Kayak dans un communiqué. À l’aide d’Alexa, Kayak compte personnaliser l’expérience de réservation des voyageurs, prouvant le potentiel des objets connectés en tant que véritables compagnons des humains.

Une solution presque au point

Le concept est simple. Il suffit au voyageur de se créer un compte gratuit sur Kayak, d’activer le « skill » Kayak sur l’application mobile Amazon Alexa et de synchroniser les comptes. « Alexa sait qui vous êtes, quand se déroulera votre prochain voyage, ou quand partira votre prochain vol », déclare Matthias Keller, chief scientist chez Kayak, pour Condé Nast Traveler. Par ailleurs, l’enceinte intelligente d’Amazon stocke les informations des utilisateurs sur leur compte Kayak, telles que le numéro de carte bancaire, par exemple, pour faciliter la réservation et laisser Alexa gérer le processus.

Pour le moment, les transactions financières s’effectuent par le biais des filiales partenaires du comparateur de voyages Booking.com et Priceline.com qui, contrairement à Kayak, sont de véritables agences de voyages en lignes. De plus, les utilisateurs de Kayak devront patienter avant de pouvoir payer avec leurs e-comptes tels qu’AmazonPay, Paypal ou Google Wallet, puisque beaucoup de groupes hôteliers ne gèrent pas encore les transactions émises à partir de ces services.

Comme le rapporte Skift, qui a testé la solution, l’union Kayak+Alexa pourrait surtout intéresser les voyageurs amenés à se déplacer fréquemment aux mêmes endroits, tels que les voyageurs d’affaires. « Pour une personne qui sait déjà quel hôtel elle veut ou qui n’est pas obsédée par la recherche des prix les plus bas, le ‘skill’ de Kayak pour Alexa offre une expérience de réservation plus rapide et intuitive qu’en utilisant les méthodes de réservation traditionnelles », précise Skift.

L’ambition ne s’arrête pas là

Kayak pourrait prochainement intégrer sa solution sur l’Amazon Echo Show, l’écran intelligent d’Amazon, pour une expérience non seulement vocale mais aussi visuelle, aspect indispensable pour la réservation de services ultra réglementés, comme les vols, par exemple. « Il existe beaucoup plus de règlements gouvernementaux concernant la divulgation de frais pour les vols, ce qui signifie qu’il y a plus de difficultés à rendre le processus de réservation de vol conversationnel », explique le Chief Scientist de Kayak.

Si Virgin Holidays permettait déjà la réservation de voyages « all-inclusive »,  Kayak prend de l’avance sur le reste de la concurrence et pour Matthias Keller, ce n’est que le début : « Dans quelques années, tout va être beaucoup plus transparent. Nous nous rapprochons de plus en plus d’un assistant de voyage omniscient. »

Previous post

Comment le Web a-t-il bouleversé la distribution des produits touristiques ?

Next post

Hyperloop One réalise avec succès son premier test grandeur nature

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *