Home»MOBILITE»Le chatbot Jam intègre Messenger de Facebook

Le chatbot Jam intègre Messenger de Facebook

Lors de la conférence annuelle F8 de Facebook, le géant américain a annoncé l’insertion du chatbot Jam dans la nouvelle fonctionnalité Chat Extensions de Messenger.

Jam se présente comme le premier chatbot français destiné aux jeunes. Créé en 2015, le robot conversationnel a été développé par des étudiants et pensé pour inspirer les digital natives. Les utilisateurs de Messenger peuvent aujourd’hui solliciter Jam sur le service de messagerie lorsqu’ils veulent trouver de bonnes adresses et des activités à faire.

Jam disponible sur les Chat Extensions

Les « Chat Extensions »  viennent d’être lancés par Facebook et permettent aux chatbots comme Jam d’être invoqués directement dans les conversations de groupes des utilisateurs, à l’aide d’un bouton dédié au bot.  Par exemple, cela permettra à un groupe d’amis de trouver rapidement un bar où se retrouver le soir. À l’aide de son intelligence artificielle, Jam fera fonctionner ses algorithmes pour suggérer une carte de 10 lieux susceptibles d’intéresser l’utilisateur selon ses envies. L’internaute pourra ensuite directement partager le lieu choisi avec ses amis.

Sans surprise, les recommandations effectuées par le chatbot Jam sont basées sur les données détenues par Facebook Places, l’annuaire du réseau social américain. Le robot conversationnel Jam s’aligne sur le concept de M, développé par Facebook. Le chatbot américain peut être intégré dans les conversations de groupe sur Messenger depuis début avril.

Si je vous dit que Facebook a parlé de moi hier à sa conférenc…

Si je vous dis que Facebook a parlé de moi hier à sa conférence annuelle internationale, le F8 ? ????????????Ils ont présenté une nouvelle fonctionnalité, live depuis ce matin : vous inspirer dans vos discussions de groupe ????

Publié par Jam sur mercredi 19 avril 2017

 

Un service pratique pour les jeunes…Et pour les entreprises

Jam ne joue pas que le rôle de petit bot sociable. Il se positionne également comme « le lab et le baromètre de la génération Millenials », rapporte un communiqué de presse. Intégré dans une conversation, le chatbot interrogera les utilisateurs « pour le compte de tiers de manière spontanée et contextualisée tant sur leurs habitudes que sur leurs envies sur différents sujets ». Ce concept de sondage conversationnel permettra, en collectant les informations échangées entre eux, d’en savoir plus sur les attentes des Millenials.

 

Previous post

MisterFly remporte la finale française du concours Tech5

Next post

15 chatbots à découvrir dans le Tourisme

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *