Home»MOBILITE»Entre réalité virtuelle et intelligence artificielle, Facebook présente ses nouveautés

Entre réalité virtuelle et intelligence artificielle, Facebook présente ses nouveautés

Plus de 4 000 personnes ont assisté hier au premier jour du sommet annuel de Facebook, le F8 2017, au McEnery Convention Center de San José (Californie). À cette occasion, l’entreprise a présenté ses innovations technologiques en matière de réalité virtuelle et augmentée, de chatbots pour son application Facebook Messenger ou encore d’intelligence artificielle.

La F8, conférence annuelle de Facebook, était lancée hier dans la Silicon Valley par le cofondateur du réseau social, Mark Zuckerberg. Ce dernier a fait plusieurs annonces quant aux nouveautés développées par sa société. Destinées à être présentées aux développeurs et aux entrepreneurs, les implications de ces innovations pour les utilisateurs sont pourtant claires : elles vont révolutionner les usages d’une application utilisée quotidiennement par 1,23 milliard d’utilisateurs.

Réalité virtuelle au cœur de l’application

Selon le créateur de Facebook, l’outil le plus important du smartphone serait désormais la caméra. Le partage de photos et de vidéos continuera à se répandre, mais bientôt, la caméra alimentera de nouvelles expériences de réalité augmentée, à l’intérieur même de l’application. Jeux, filtres photo, environnements seront inondés de métadonnées ludiques et informatives en 3D, comme des objets virtuels visionnées à travers l’écran. Pour illustrer ces propos, la démo suivante a été projetée :

Quelques heures avant l’annonce de Facebook, son concurrent Snapchat révélait des outils similaires.

Mark Zuckerberg a également mentionné la possibilité d’écrire des notes localisées : il suffirait d’allumer la caméra de son téléphone dans un lieu donné, pour voir si un ami y a laissé une annotation. Des idées encore au stade des balbutiements : « Cela ne va pas arriver du jour au lendemain, expliquait-il devant l’audience. Mais la réalité augmentée sera une technologie extrêmement importante ».

La réalité virtuelle devient également sociale. L’application Facebook Spaces, disponible en version bêta sur l’Oculus Rift – racheté par la marque il y a trois ans – permet, via un avatar, de communiquer avec ses proches en réalité virtuelle. À travers le casque, il est possible de se rencontrer dans un environnement imaginaire en 3D, de discuter, de partager des souvenirs et des photographies… Un service qui rappelle celui de VRTuoz.

Publié par Facebook Tips sur lundi 17 avril 2017

Le développement des bots Messenger

Le futur imaginé par Facebook est le suivant : dans une soirée entre amis, quelqu’un suggère un restaurant. Le bot de ce dernier se lance sur Facebook Messenger. Tout le monde a accès au menu et choisi ce qu’il désire. La petite bande partage l’addition, via paiement virtuel mobile et directement via l’application. Puis, elle se rend au cinéma. Une liste de suggestions et d’horaires apparaît. L’ensemble se procure ses billets en un instant.

Dans cette optique, Facebook annonce Smart Replies. Les entreprises peuvent, avec ce programme, lancer leurs propres répondeurs automatiques intelligents, qui répondent à des questions lorsque personne n’est disponible. Si cette fonction était déjà possible avec les chatbots, les fonctionnalités sont simplifiées pour les marques qui n’ont pas besoin d’un chatbot complet. Pour les questions fréquemment posées, par exemple. 60 millions d’entreprises sont sur Facebook et 80 % ont la messagerie activée. « Nous comptabilisons 100 000 bots actifs par mois », a détaillé lors de la conférence David Marcus, à la tête de Facebook Messenger.

Les utilisateurs pourront désormais utiliser les chatbots sur une conversation groupée. Un outil baptisé Discover les aidera à trouver les fonctionnalités qu’il leur faut. Réserver un dîner avec des amis est ainsi disponible via OpenTable, organiser un voyage via Kayak, discuter des scores d’un match via NBA…

« Je dis M »

Si l’on entend davantage parler d’Alexa, Google Assistant ou Siri, Facebook a également son intelligence artificielle, nommée M. La compagnie a annoncé renforcer les capacités de son assistant. Ce dernier permettra aux entreprises de créer des outils d’automatisation pour gérer les interactions avec les clients. L’outil M Suggest, s’invitera lors d’un dîner pour proposer des recommandations alimentaires, par exemple. En scannant les conversations, ce majordome virtuel suggèrera des services et chatbots à utiliser sur Messenger.

Messenger M

Publié par Facebook sur mercredi 5 avril 2017

 

Avec toutes ces nouvelles perspectives, Facebook veut faire de son application le guichet unique pour communiquer avec le monde, que ce soit pour discuter avec ses amis ou pour commander une pizza. Une sorte de WeChat, mêlant réalité virtuelle et intelligence artificielle.

© Photo slider : Flickr – Maurizio Pesce.

Previous post

Comment améliorer l'expérience client avec les réseaux sociaux, la vidéo et la réalité augmentée

Next post

Le premier robot à livrer des repas à San Francisco

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *