Home»MOBILITE»Amazon et Apple s’affrontent sur le terrain des majordomes virtuels dans les hôtels

Amazon et Apple s’affrontent sur le terrain des majordomes virtuels dans les hôtels

Amazon_Apple_majordomes virtuels_hôtels

Un nouveau marché s’ouvre aux assistants personnels : celui des chambres d’hôtels. Amazon et Apple se sont déjà lancés dans la bataille avec leurs majordomes virtuels respectifs, Alexa et Siri. L’hôtelier Marriott teste notamment les deux services dans un établissement américain et devrait les départager d’ici juillet. 

Les clients de l’hôtel Aloft de Boston peuvent désormais, au simple son de leur voix, allumer les lumières, fermer les rideaux, changer les chaînes de télévision ou encore contrôler la température de la pièce. Une pièce intelligente donc, qui est en réalité le théâtre d’une bataille entre Amazon et Apple. En effet, le groupe hôtelier américain Marriott teste actuellement les assistants personnels, Alexa et Siri, des deux entreprises. Ces dernières rivalisent pour être le majordome choisi par les voyageurs dans les hôtels.

Plus que l’automatisation des tâches, ces nouveaux assistants proposeront aux voyageurs des services de conciergerie – demander des serviettes au personnel de ménage, par exemple – ou encore de vérifier les prévisions météorologiques, commander un Uber… Cependant, si les deux dispositifs ont la même fonction, ils n’ont pas le même fonctionnement. Alexa est un périphérique autonome, disponible sur l’enceinte Amazon Echo (un appareil sans batterie, équipé du WiFi). Siri est une amélioration du dispositif iOS, disponible sur n’importe quel iPhone. Alors que ce dernier tient dans la poche de tous les voyageurs, les hôtels devront s’équiper, pour bénéficier de l’intelligence artificielle Alexa, des appareils Amazon Echo. De plus, Alexa nécessite l’intégration d’applications, tandis que l’assistant d’Apple utilise celles déjà téléchargées sur le mobile.

Pourtant, malgré ces contraintes, la chaîne Wynn Resorts avait été la première, en décembre dernier, à installer les enceintes intelligentes Amazon Echo dans ses hôtels. Le JW Marriott San Antonio Hill Country Resort & Spa a quant à lui déployé depuis octobre dernier les assistants « amazoniens » dans ses dix chambres les plus populaires, avec l’intention d’équiper dès le mois prochain cent chambres supplémentaires. Alexa semble déjà avoir un temps d’avance sur son concurrent.

Un marché émergent

Marriott tranchera entre Alexa et Siri d’ici le milieu de l’année, afin d’adopter dans ses hôtels la technologie qui répond le plus pertinemment aux commandes vocales des clients. Un choix qui pourrait bien stimuler les ventes de l’appareil désigné, sur un marché émergent des «  hôtels intelligents ». Pour Crestron Electronics, une société d’automatisation qui permet d’intégrer des technologies telles que celles d’Amazon et de Apple, 5 à 10 % de ses ventes annuelles sont réalisées dans l’hébergement. C’est également l’occasion pour les deux marques d’utiliser les chambres comme terrain d’exposition à leurs nouveaux services, développés pour la vie quotidienne.

Néanmoins, d’autres assistants numériques personnels tels que Cortana de Microsoft, Google Assistant, ou encore le petit nouveau Bixby de Samsung, pourraient bien s’emparer du marché. Car dans le Tourisme, la concurrence est déjà avancée. Business Insider UK a comparé leurs fonctionnalités, notamment dans le secteur. Par exemple, Google Assistant proposerait  une meilleure expérience en ce qui concerne l’achat de billets d’avion ou la recherche d’itinéraires. Pour la commande d’un Uber, ce serait Siri.

Les changements majeurs en termes d’intelligence artificielle devraient alimenter d’autant plus le combat. Selon Gartner, les assistants numériques pourront, en fonction des comportement des utilisateurs, « construire des modèles de données à partir desquels la technologie définira des interactions, des contenus et des contextes », et ce dès 2020. De nouvelles fonctionnalités qui devraient alimenter un peu plus la bataille de ces majordomes virtuels.

À lire également : L’assistant personnel intelligent, allié du voyageur ?

Previous post

TUIfly signe avec Amadeus pour améliorer le traitement de ses paiements par carte

Next post

La transformation digitale, un enjeu pour toutes les entreprises

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *