Home»MOBILITE»Verizon et KT réalisent le premier appel vidéo holographique en 5G au monde

Verizon et KT réalisent le premier appel vidéo holographique en 5G au monde

Verizon_KT_appel_holographique_5G
© KT Corp.

Verizon et KT font un pas de plus vers les communications du futur avec l’appel holographique. Mais plus que l’image en 3D mouvante sous les yeux des spectateurs, l’exploit se trouve dans l’utilisation d’un réseau 5G, technologie qu’on ne devrait voir déployée qu’à partir de 2020. Une collaboration gagnante entre les deux entreprises, qui risque bien d’impacter également le secteur du Tourisme. 

Si on est encore loin de l’hologramme de la Princesse Leia dans l’Episode IV de Stars Wars, l’entreprise de télécommunication Verizon et l’opérateur sud-coréen KT (Korea Telecom) s’en rapprochent un peu plus. La semaine dernière, ils effectuaient le premier appel vidéo holographique mondial, via leur réseau d’essai 5G de 28GHz. Deux employés, respectivement dans leurs sièges sociaux de Séoul et dans le New-Jersey, sont apparus sous forme d’hologramme 3D. « La collaboration de Verizon et KT a été très productive, a déclaré le PDG de Verizon, Lowell McAdam, lors de la démonstration. « Nous continuerons à travailler ensemble pour diriger l’activité globale 5G en développant des technologies et des services novateurs. »

KT développe l’appel holographique en direct dans le cadre de ses services de médias immersifs basés sur la 5G, qui incluent notamment son Live VR à 360 degrés. Un système qui permet aux utilisateurs de regarder un contenu en réalité virtuelle à 360 degrés et qui sera disponible pour les Jeux d’hiver de 2018 à Pyeongchang, en Corée du Sud.

La 5G, enjeu principal

Néanmoins, l’enjeu principal de cette expérimentation se trouve ailleurs : « La coopération globale sur le réseau 5G est essentielle pour permettre le service holographique en direct. Il exige un débit de données élevé, un volume de trafic massif et une faible latence à l’échelle mondiale », explique dans un communiqué l’opérateur sud-coréen. Depuis le 17 mars, la compagnie a lancé une nouvelle campagne, « People Technology ». Elle se base sur les services 5G pour accompagner « la quatrième révolution industrielle », selon les mots de la marque.

« Si le réseau 5G est commercialisé, les appels vidéo en 3D seront proposés comme l’un des principaux services de base de la 5G, affirme un porte-parole de KT. Grâce aux appels holographiques, les utilisateurs pourront rencontrer une personne d’une zone éloignée, à taille réelle et en temps réel. » Verizon a quant à elle l’intention d’introduire des essais de 5G sur une poignée de marchés tests aux États-Unis dès cette année. Selon l’institut de recherche SDxCentral, la taille de ce marché pourrait atteindre les 105 milliards de dollars en 2020.

Technologie clé pour le Tourisme

Selon le guide opérationnel pour l’Industrie du futur, rédigé par le Ministère de l’Economie de l’Industrie et du Numérique, la 5G sera un des facilitateurs clés du monde numérique de demain. Il y aurait en 2020 trente fois plus de trafic Internet mobile qu’en 2010. Les apports de la 5G, en termes d’accélération de la vitesse de traitement des données notamment, laisse entrevoir des opportunités dans tous les secteurs économiques.

Avec l’arrivée de la 5G, qui favorisera le développement de la robotique, des réseaux sociaux, de la réalité virtuelle et des transports, le Tourisme sera impacté directement et indirectement. L’implémentation de la voiture autonome, par exemple, serait difficilement possible sans la puissance de la 5G. Pour une confiance totale en cas d’accident ou de perturbation du trafic routier, les véhicules devront pouvoir être connectés les uns les autres – un réseau qui nécessiterait une connexion irréprochable.

Un séjour touristique sera également réservé ultra-rapidement. Le réseau, disponible dans les avions, même en plein vol. Le taxi, sans conducteur car piloté à distance et commandé en quelques secondes… Le voyage de demain s’imagine plus rapide et mobile grâce à la 5G. Une technologie qui sera entre 40 à 100 fois plus rapide que la 4G, et devra pouvoir supporter la multiplication des objets connectés. Selon une étude de l’Institut Gartner, leur nombre devrait d’ailleurs passer de 6,4 milliards en 2016 à 20,4 milliards en 2020.

Previous post

John Paul veut révolutionner la relation client dans le Voyage

Next post

Babbel et TripAdvisor s'associent pour aider les voyageurs à préparer leur séjour

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *