Home»E-COMMERCE»ByHours.com et eRevMax permettent aux hôteliers d’optimiser leurs réservations

ByHours.com et eRevMax permettent aux hôteliers d’optimiser leurs réservations

byhours

La plateforme internationale de réservation d’hôtels à l’heure et le fournisseur de solutions de gestion hôtelière s’associent pour optimiser le temps libre des chambres, à travers le modèle des micro-séjours. Un accord qui permettrait aux hôteliers de générer jusqu’à 20% de revenus supplémentaires.

ByHours.com et eRevMax signent un partenariat qui pourrait bien ouvrir la porte à de nouvelles solutions pour les hôteliers. En s’associant, la plateforme internationale de réservation d’hôtels à l’heure ByHours.com et le fournisseur de solutions de gestion hôtelière eRevMax développent le modèle des micro-séjours. Pendant trois, six, douze heures, les responsables d’établissement se retrouvent parfois avec des chambres inoccupées. En s’associant, les deux entreprises comptent bien y palier.

Via l’interface Rage Tiger de eRevMax, les hôteliers auront accès à ByHours.com afin d’optimiser l’occupation de leurs chambres. La plateforme gère toutes les réservations effectuées sur le site. Des mises à jour sur les tarifs et les stocks, en fonction de ce que l’hôtelier a défini, sont exécutées en temps réel. Avec ce service, le RevPAR – Revenue Per Available Room (revenu par chambre disponible) – serait augmenté de 20 % selon ByHours.com.

« Une approche opérative simplifiée »

À travers cette collaboration, le site espère attirer de nouvelles chaînes d’hôtels. « En joignant nos efforts avec eRevMax, ByHours.com a pour objectif de devenir la première entreprise à monétiser l’offre de micro-séjours avec une approche opérative simplifiée », expose dans un communiqué Christian Picard, Responsable des Opérations et de la Stratégie. Et le principe séduit. La chaine internationale HYATT a déjà signé. L’hôtel Hyatt Place London Heathrow Hayes, par exemple, est désormais disponible pour des micro-séjours.

Avec une ouverture sur le marché français depuis cinq mois, la start-up compte déjà « plus de 100 hôtels et une croissance de plus de 50 %, semaine après semaine », précise Christian Picard. Dans le monde, elle dénombre plus de 2 500 hôtels et 150 000 clients réguliers dans 30 pays.

© Photo slider : Thought Catalog.

Previous post

Baromètre Opodo/Raffour 2017 : vers un changement des pratiques touristiques des Français

Next post

Expedia équipe ses employés avec Dropbox Business

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *