Home»E-COMMERCE»Baromètre Opodo/Raffour 2017 : vers un changement des pratiques touristiques des Français

Baromètre Opodo/Raffour 2017 : vers un changement des pratiques touristiques des Français

Opodo et le Cabinet Raffour dévoilaient aujourd’hui les résultats de leur enquête annuelle sur les pratiques touristiques des Français. Plusieurs constats en ressortent. De plus en plus d’entre eux partent en vacances, malgré les évènements de 2016. Ils voyagent plus longtemps, vers des destinations différentes qu’auparavant. Mais surtout, ils sont de plus en plus nombreux à réserver leurs vacances sur Internet et le mobile. 

L’agence de voyages en ligne Opodo révélait ce matin les résultats de son baromètre annuel *. Depuis quinze ans, cette étude réalisée par le Cabinet Raffour Interactif prend le pouls de la consommation touristique des Français et constate ses évolutions. Pour analyser ce bilan de l’année 2016, Guy Raffour, fondateur du Cabinet éponyme, ainsi que Quentin Bacholle, Directeur Général d’Opodo France ont commenté les chiffres.

Baromètre_Opodo_Raffour
À gauche, Quentin Bacholle, directeur général d’Opodo France. À droite, Guy Raffour, fondateur du Cabinet Raffour.


Plus de Français à partir

« Malgré de nombreux traumatismes en 2016, extrêmement inédits en termes de succession – les attentats, les inondations, les difficultés économiques… », explique Guy Raffour, « la réaction des Français a été de partir ». En effet, le taux de départ global des Français de 15 ans et plus est de 63 % pour 2016. Une hausse de 3 points comparée à l’année dernière. Mais surtout, un taux inégalé depuis 2004. « Une satisfaction pour le secteur », indique t-il.

Leinfographie_raffour_opodo_2017s voyageurs partent également plus longtemps. La traduction d’un désir de s’évader. Car pour la première fois depuis quinze ans, 55 % des Français à être partis expriment le besoin vital de partir en vacances. Ils sont même prêts à sacrifier d’autres dépenses : 70 % d’entre eux économisent de ce fait. « Il y a un besoin de changement comme jamais auparavant. La notion de renouvellement du séjour est très importante.»

Sur Opodo, le panier moyen est resté stable en 2016, d’une valeur de 400€.

Bleu Blanc Rouge

1,4 million. C’est le nombre de Français en plus, par rapport à 2015, à avoir choisi la France métropolitaine pour les vacances. Une bonne nouvelle pour le secteur, notamment de par la diminution du nombre de touristes étrangers. Selon l’Insee, entre avril et juin 2016, la fréquentation des touristes venus d’au-delà des frontières avait par exemple reculée de 8,5 %.

Pas d’explosion de départ à l’étranger donc, même si le top des destinations a changé. Ce sont désormais l’Espagne, le Portugal, l’Italie, les États-Unis et le Royaume-Uni en tête du classement.


Vers un m-tourisme

87 % des Français sont désormais des internautes selon le baromètre. Parmi les personnes qui sont partis en vacances, 77 % ont préparé en amont leur séjour en ligne. Elles l’expliquent par plusieurs facteurs, identifiées par l’étude : 

  1. La connexion au moment voulu, 24h sur 24, 7 jours sur 7.
  2. En liberté, en mobilité.
  3. La possibilité de tout organiser soi-même : visibilité temps réel sur les disponibilités.
  4. Une réponse immédiate à un stimulus.
  5. Le sentiment d’une « proximité numérisée » avec les prestataires.
  6. Un voyage virtuel qui précède le réel via des propositions de plus en plus immersives.
  7. Des offres originales, des contenus collaboratifs, des prestations expérientielles.
  8. La possibilité de recherche le meilleur qualité / prix. Accès à des tarifs yieldés.
  9. Tous types d’acteurs accessibles : un nouveau pouvoir.

« Le consommateur a de plus de plus d’informations, donc cela lui donne un nouveau pouvoir », confirme Guy Raffour. Il cherche à se connecter à tout moment, en toute liberté, à organiser tout lui-même. Mais pas que. Un sentiment de proximité numérisée se crée : « Le voyageur recherche des offres originales, authentiques. Il veut être inspiré », continue t-il.

« Le mobile n’est pas seulement un moyen de distribuer les offres », ajoute Quentin Bacholle, « il permet un accompagnement après et tout au long du voyage ». Chez Opodo, le voyageur peut ainsi être guidé à l’aéroport ou accéder à des guides des destinations. 53 % des voyageurs ont ainsi utilisé leur smartphone ou tablette pour préparer leur escapade, soit une hausse inédite de 15 points.

Un Français sur deux a quant à lui réservé et payé sur Internet. Une barre symbolique, qui s’explique notamment par la sécurisation des moyens de paiement en ligne. En huit ans, le nombre de Français qui préparent et financent leurs séjours sur Internet est passé de 10,2 millions à 17 millions. Chez Opodo, la part des ventes sur mobile a augmenté. De 21% en 2015, elle est passée à 30% en 2016. « Nous avons désormais 40 personnes dédiées au développement du mobile », indique le Directeur Général.

 

* Le Baromètre 2017 a été réalisé de janvier à février 2017 par le Cabinet Raffour Interactif auprès de 1010 Français représentatifs de la population française de 15 ans et + (14 ans révolus), par enquêteurs professionnels, interviews par téléphone, avec application d’un plan de sondage issu de quotas croisés : Csp + âge + régions + taille de la commune + sexe.

© Photo du slider : ANGELA FRANKLIN

Previous post

Airbus et Routehappy s'associent pour aider à choisir le bon vol

Next post

ByHours.com et eRevMax permettent aux hôteliers d’optimiser leurs réservations

2 Comments

  1. […] Lire la suite de l’article. […]

  2. […] La réflexion part d’un premier constat : le contexte est différent de ce qu’il était il y a trois ans. D’abord, du fait d’une année 2016 chargée en évènements douloureux pour le Tourisme (attentats, intempéries et mouvements sociaux). Mais également, de par le changement des usages touristiques. […]

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *