Home»DATA»Victor & Charles met l’intelligence artificielle au service de l’hôtellerie

Victor & Charles met l’intelligence artificielle au service de l’hôtellerie

victor-charles-mac

Créée fin 2015, la startup Victor & Charles permet aux hôteliers de mieux connaître leurs clients grâce à l’intelligence artificielle. Ils peuvent ainsi leur proposer des services pertinents et des recommandations personnalisées.

« Aider les hôteliers à mieux connaître leurs clients et leurs envies », telle est la volonté de Victor & Charles, comme nous l’explique Romain Nkounkou, co-fondateur et COO de la startup. Créée en décembre 2015 mais lancée officiellement en juin 2016, Victor & Charles utilise l’intelligence artificielle pour permettre au personnel de l’hôtel de prédire les envies des clients.

Pour « profiler » le client, l’algorithme de la société va chercher des informations sur plusieurs sources : les informations publiques des réseaux sociaux personnels et professionnels comme Facebook ou LinkedIn, les données PMS (logiciel de gestion de l’hôtel) et du CRM (logiciel de gestion de la relation client) s’il y en a un. Il les croise ensuite avec des paramètres socio-culturels. Toutes ces informations permettent à l’hôtelier de repérer les clients qu’il faut davantage bichonner car ils sont influents sur les réseaux sociaux ou tout simplement de connaître leurs centres d’intérêt pour engager la conversation.

Sur une interface, le réceptionniste voit toutes les arrivées du jour avec les fiches client. Il peut, ainsi que tout le personnel, proposer des activités personnalisées ou avoir de petites attentions. « Un de nos hôtels Ibis partenaires savait qu’un couple venait séjourner dans son établissement pour faire un marathon grâce à notre technologie. Des barres protéinées les attendaient sur le lit à leur arrivée et un message de félicitations leur a été transmis après la course », illustre le co-fondateur.

Grâce à cette personnalisation, l’hôtelier crée de l’émotion et donc de la satisfaction client.

Connecter les données grâce à Watson d’IBM

Pour retrouver un maximum d’informations sur un client, Victor & Charles utilise l’intelligence artificielle. « Cela nous permet de mettre des connecteurs entres les informations », explique Romain Nkounkou. Grâce à des modules de l’intelligence artificielle Watson d’IBM, la société est capable de reconnaître le contenu d’images et d’analyser du texte en langage naturel. « Nous sommes même capables d’avoir des informations sur la personnalité d’un client en analysant l’humeur retranscrite dans ses tweets par exemple », complète t-il.

La startup peut « s’offrir » les services de Watson, qui ont tout de même un coût, car elle fait partie du programme IBM Global Entrepreneur. Elle peut ainsi utiliser l’intelligence artificielle gratuitement en échange de use case pour IBM.

Cette technologie lui permet aussi de mesurer la satisfaction après le séjour et notamment les retours sur les réseaux sociaux. « A chaque fin de mois, il est possible de visualiser les retombées sur Internet », continue Romain Nkounkou.

Des établissements Novotel et Pullman parmi ses clients

Victor & Charles travaille actuellement avec des établissements du 3* au 5* parmi lesquels on trouve des hôtels Pullman, Novotel, Ibis ou Mercure. La startup se rémunère via un abonnement mensuel à partir de 350€/mois par hôtel sur une base de 100 chambres. Dans les prochaines semaines ou mois, elle devrait lever des fonds pour soutenir sa croissance et se tourner vers l’international.

Photo du slider – Farrel Nobel

Previous post

UberEscape, le service d'Uber et Transavia pour partir en voyage sur un coup de tête

Next post

Logitravel intègre la technologie de FLYR

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *