Home»DATA»Quelle est la stratégie digitale de VoyagesPirates ?

Quelle est la stratégie digitale de VoyagesPirates ?

David Armstrong
David Armstrong, CEO d’HolidaysPirates Group

La société VoyagesPirates a été créée en 2011 par deux blogueurs allemands, Igor Simonow et Sebastian Kaatz. Sur le site internet, l’application et les réseaux sociaux, les utilisateurs peuvent accéder à des bons plans pour des vols, des hôtels et des séjours à petit prix. On y trouve aussi des coupons et des offres promotionnelles pour des trajets en bus et en train. Aujourd’hui, la société compte plus de 170 employés, répartis à Berlin, Lyon, Londres, Boston et Belgrade. Elle comptabilise 8 millions de visiteurs uniques mensuels sur son site, plus de 7,5 millions de fans sur Facebook et 5 millions de téléchargements de son application. TOM a voulu en savoir plus sur sa stratégie digitale et ses projets de développement. Entretien avec David Armstrong, CEO d’HolidaysPirates Group, maison mère de VoyagesPirates.

Comment trouvez-vous les meilleurs deals ?

Nous avons une super équipe de chasseurs de bons plans. Au tout début, ils scannaient Internet manuellement. Mais cela prenait du temps. C’est pourquoi nous avons développé notre propre technologie il y a deux ans. Notre algorithme leur permet de chercher et comparer bien plus vite toutes les offres. Les bons plans ne sont jamais publiés automatiquement, il y a toujours un humain derrière. En France par exemple, il y actuellement 4 chasseurs de bons plans. Pour nous, un bon deal n’est pas qu’une question de prix mais aussi de qualité. C’est pourquoi nos équipes sont des nomades digitaux, ils sont passionnés, voyagent beaucoup et échangent avec les internautes sur les réseaux sociaux. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, nous avons très peu de chasseurs issus du secteur du Tourisme.

Quels sont vos partenaires et quel est votre modèle économique ?

Nous avons des partenariats avec des distributeurs et OTA. Pour eux, c’est un bon levier d’acquisition. Cela leur permet de s’affranchir un peu de Google et de se diversifier. Mais nous mettons un point d’honneur à ne pas publier de « faux bons plans ». Parfois cela frustre certains de nos partenaires mais ce que nous recherchons, c’est la qualité et la valeur ajoutée. Notre modèle économique repose sur un système de commission. Nos bons plans ne sont pas uniquement des offres des partenaires car c’est important pour nous d’être exhaustif.

voyagespirates

Votre stratégie de développement se concentre-t-elle davantage sur le mobile ou le desktop ?

Nous sommes avant tout une société mobile first, d’ailleurs les ¾ de notre trafic proviennent des smartphones, notamment grâce aux usages liés aux réseaux sociaux. C’est un support plus pratique pour les utilisateurs qui reçoivent pushs et notifications et peuvent consulter les bons plans à tout moment. Nous sommes actuellement en train de tester une application dédiée à la réservation en Allemagne (VoyagesPirates ne propose actuellement pas le paiement sur ses plateformes, ndlr). Nous voulons proposer quelque chose de nouveau. Si les tests sont concluants, cette fonctionnalité sera ajoutée à l’application existante.

Vous développez votre communauté sur WhatsApp, Twitter ou Instagram. Quelle est votre stratégie sur les réseaux sociaux ?

Nous voulons être authentiques et complets. C’est pourquoi nous ne publions pas que des deals mais aussi du contenu. Nous avons récemment développé du contenu vidéo avec notre propre équipe dédiée à Youtube. Certaines sociétés préfèrent choisir des stars pour les représenter, mais nous, ce n’est pas Georges Clooney que nous mettons en avant mais les voyageurs eux-mêmes. Nous relayons les histoires que nos utilisateurs souhaitent partager avec nous, particulièrement sur le marché germanique et britannique. Nous cherchons aussi à inspirer. Sur des plateformes comme WhatsApp, nous envoyons des bons plans une ou deux fois par jour. C’est beaucoup plus engageant car contrairement à des plateformes comme Facebook, l’information n’est pas diluée dans le flux existant.

Quelle est votre stratégie digitale d’une manière globale ?

Nous voulons proposer le meilleur outil pour inspirer et trouver les bons plans. Pour cela, nous cherchons à personnaliser nos offres. Nous invitons donc les utilisateurs à renseigner leurs préférences pour recevoir des bons plans qui leur correspondent. Un deal n’est pas forcément un bon deal pour tout le monde. Tout dépend du budget ou des envies. Nous n’allons pas chercher des informations autres que celles que les utilisateurs nous donnent.  A l’avenir, nous voulons améliorer notre application, notre algorithme et la collecte de données. Nous voulons aussi adapter le contenu en fonction des pays.

Previous post

MonHotelier.com pousse les hôtels à proposer des offres personnalisées

Next post

Marriott améliore son application mobile pour répondre aux besoins des voyageurs

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *