Home»ACTUS»Uber lance son laboratoire dédié à l’intelligence artificielle

Uber lance son laboratoire dédié à l’intelligence artificielle

Uber_ai_labs.

Le VTC vient d’annoncer la création d’Uber AI Labs, un laboratoire basé à San Francisco dédié à l’intelligence artificielle et au deep learning. Dans la même lancée, il vient de racheter la startup Geometric Intelligence, spécialisée justement dans ce domaine.

La création du laboratoire d’Uber s’inscrit dans une volonté de « permettre aux personnes et aux choses de se déplacer bien plus rapidement, de manière plus sécurisée et accessible ». Basé à San Francisco, il permettra au VTC de travailler sur des questions relatives à l’intelligence artificielle et au machine learning. S’il ne révèle pas exactement sur quoi il compte se pencher, Uber affirme qu’aujourd’hui, il a besoin d’intelligence pour déterminer quel chauffeur attribuer à un client. Dans quelques années, il y en aura aussi besoin pour apprendre à une machine autonome à conduire prudemment, que ce soit une voiture sur la route, un avion dans le ciel ou tout autre appareil robotique. Il semblerait donc que le VTC ait de grands projets.

Le Uber AI Labs va être dirigé par Gary Marcus, le CEO de la startup Geometric Intelligence que le VTC vient de racheter. Ses 15 employés formeront le noyau de l’équipe du laboratoire dans un premier temps. La jeune société new-yorkaise veut faire en sorte que les machines apprennent plus rapidement en utilisant des quantités de données moins importantes, notamment en calquant les modèles d’apprentissage humain.

Durant l’été dernier, Uber avait déjà racheté Otto, une startup spécialisée dans la conduite sans chauffeur pour les camions.

Photo d’ouverture : Fotolia – agsandrew

 

Previous post

Voyages-sncf.com dévoile la deuxième promo de son accélérateur

Next post

Hôtellerie : le site de réservation à l’heure ByHours arrive en France

1 Comment

  1. 7 décembre 2016 at 16 h 04 min — Répondre

    […] La création du laboratoire d’Uber s’inscrit dans une volonté de « permettre aux personnes et aux choses de se déplacer bien plus rapidement, de manière plus sécurisée et accessible ». Basé à San Francisco, il permettra au VTC de travailler sur des questions relatives à l’intelligence artificielle et au machine learning. S’il ne révèle pas exactement sur quoi il compte se pencher, Uber affirme qu’aujourd’hui, il a besoin d’intelligence pour déterminer quel chauffeur attribuer à un client.  […]

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *