Home»ACTUS»GlobeStarter, la plateforme pour sponsoriser les voyages avec du sens

GlobeStarter, la plateforme pour sponsoriser les voyages avec du sens

globestarter

Lancée en juin dernier, la plateforme GlobeStarter créée par la startup GlobeDreamers permet à la fois aux voyageurs de sponsoriser leur voyage afin de récolter des fonds et aux marques de communiquer autrement. 

On connaissait les mariages sponsorisés, permettant aux jeunes mariés de réduire considérablement l’enveloppe des festivités en exposant les prestataires de l’évènement. Avec GlobeStarter, ce sont les voyageurs qui peuvent profiter du soutien des marques et de leur entourage. Il s’agit donc d’un mélange de sponsoring et de crowdfunding.

Cette plate-forme a une double entrée : les « GlobeDreamers » peuvent présenter leur projet de voyage sur la plateforme et y associer un budget.  Le voyageur peut proposer de réaliser des missions marketing afin d’attirer les donateurs. Il doit ensuite défendre son projet auprès de marques de son choix afin d’en devenir l’ambassadeur et sur les réseaux sociaux pour attirer aussi les particuliers. Ceux-ci peuvent profiter de contreparties telles que des souvenirs ou des photos des destinations.

Les entreprises elles, les « Travel Angels », peuvent s’associer à des projets de voyage qui partagent les mêmes valeurs qu’elles. Par exemple, une entreprise spécialisée dans la livraison à vélo peut choisir de soutenir le projet d’un aventurier voulant relier Paris-Moscou en deux-roues. Une fois l’ambassadeur choisi, elle détermine avec lui les missions qu’il devra accomplir et la manière dont elle veut que sa marque soit visible (logo sur des contenus vidéo, envoi de photos, interviews, visite de points de ventes à l’étranger, etc.). De son côté, la marque peut partager les contenus sur ses supports. Le voyageur reçoit un premier versement au départ et reçoit le reste au fur et à mesure du séjour, pour être sûr qu’il respecte bien le contrat.

Pour le moment, une vingtaine de projets sont proposés sur la plateforme. Parmi eux, la volonté de faire découvrir les initiatives de micro-crédits dans les pays défavorisés, partir à la découverte de la permaculture ou même passer Noel en famille. La startup se finance en prenant une commission sur la cagnotte des voyageurs, d’environ 8%.

globestarter1

Après la plateforme, le concours

La startup GlobeDreamers propose aussi aux entreprises d’organiser un concours afin de trouver l’ambassadeur idéal au travers d’une opération virale et collaborative. Plusieurs voyageurs en herbe sont alors en compétition pour avoir la chance de partir à l’étranger et accomplir des missions. Le principe est le même que la plateforme, sauf que cette fois c’est la marque qui a un projet et veut trouver la personne adéquate. Un concours qui s’inscrit aussi dans le désir d’accompagner et de promouvoir les rêves de voyage au travers d’actions marketing nouvelles et innovantes, partagé par les trois associés Augustin Aoudjhane, Martin Gaston-Dreyfus et Tristan Evrard.

Previous post

Concur poursuit son expansion sur le marché chinois

Next post

MyTripAround devient Synbud et se diversifie

1 Comment

  1. […] Travel On Move  […]

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *