Home»MOBILITE»Avec Project Intu, IBM permet d’intégrer l’intelligence artificielle dans n’importe quel device

Avec Project Intu, IBM permet d’intégrer l’intelligence artificielle dans n’importe quel device

Au début du mois, IBM a annoncé le lancement de Project Intu, une plateforme expérimentale permettant aux développeurs d’intégrer Watson, l’intelligence artificielle de la multinationale, dans n’importe quel device. Il s’agit d’un grand pas dans la démocratisation de l’IA qui permettra aux sociétés de proposer une interface intelligente capable de comprendre le langage naturel.

Watson, l’intelligence artificielle d’IBM capable de comprendre et formuler des réponses en langage naturel, pourrait bien se trouver dans tous nos appareils numériques du quotidien d’ici quelques années. C’est en tout cas ce que semble vouloir fait le géant de l’informatique avec sa nouvelle plateforme expérimentale Project Intu. Elle va permettre aux développeurs d’embarquer rapidement diverses capacités de Watson, comme la transcription de la parole (speech-to-text) ou le service de robot conversationnel et ce dans plusieurs devices tels que le mobile, les objets connectés ou même les robots. En plus de la conversation et du langage, ils pourront également être dotés de la reconnaissance visuelle.

Avec cette plateforme, les entreprises pourront donc proposer à leurs clients une interface conversationnelle permettant d’avoir des échanges en langage naturel. Les terminaux équipés de la technologie seront également en mesure de reconnaître certaines émotions, telles que la colère ou la tristesse.

Lors de la présentation de la plateforme, IBM a donné un exemple dans l’hôtellerie, dans une situation où une personne aimerait des renseignements sur des activités alentours. Dans la démonstration, le système intelligent est même capable de réserver l’activité lui-même en se servant du téléphone.

Pour mettre en place Project Intu, IBM a collaboré avec Vonage, fournisseur de systèmes téléphoniques pour la maison qui a notamment racheté la société Nexmo cet été, à l’origine du chatbot proposé par KLM ; notamment pour l’analyse des conversations en temps réel.

Un besoin fort de la part des entreprises ?

Ces derniers mois, IBM avait déjà collaboré avec plusieurs sociétés, notamment du Tourisme, afin d’intégrer Watson à leur solution. Hilton a par exemple intégré l’intelligence artificielle dans ses petits robots d’accueil, tout comme la navette autonome nommée Olli testée aux Etats-Unis ou encore l’application touristique de la ville d’Orlando. C’est sans doute pour répondre à une demande toujours plus croissante que le géant de l’informatique a lancé cette plateforme pour le plus grand bonheur des sociétés qui peuvent accéder au service via le cloud Watson ou sur GitHub. L’accès est gratuit pour une durée de 30 jours.

Photo du slider : Fotolia – Montri

Previous post

Le Canada met en place son projet pilote pour voitures autonomes

Next post

La startup Travelkiosk rejoint le programme d’accélération de Facebook

1 Comment

  1. […] Travel On Move  […]

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *