Home»ACTUS»Le Baromètre Opodo 2016 confirme l’engouement des Français pour la réservation de voyages en ligne

Le Baromètre Opodo 2016 confirme l’engouement des Français pour la réservation de voyages en ligne

TravelerLe Cabinet Raffour Interactif a révélé ce matin son étude annuelle. Ce Baromètre, publié en partenariat avec Opodo, permet d’établir un aperçu chiffré des tendances du secteur et confirme que, malgré une légère baisse du taux de départ, les Français sont de plus en plus nombreux à réserver leurs vacances sur mobile et ordinateur. 

Devant une vingtaine de professionnels du Tourisme, Guy Raffour, Fondateur du Cabinet éponyme, a dévoilé les derniers résultats du secteur. Quentin Bacholle, Directeur Général d’Opodo France, était également présent pour compléter et illustrer les données. En termes de méthodologie, le Baromètre 2016 a été réalisé par des enquêteurs professionnels en janvier et février 2016 auprès de 1030 Français représentatifs par quotas croisés (âge, sexe, région, habitat et catégories socio-professionnelles) de la population française métropolitaine âgée de 15 ans et plus, en face à face à domicile.

Que retenir ?

Si le taux de départ global des Français a connu une baisse de 1,7 point entre 2014 et 2015 pour atteindre 60,1% – cela reste dans la moyenne des trois dernières années – , le véritable changement s’établit autour du digital et de l’essor de la multiplicité des types de séjours. Le Baromètre Opodo 2016 réalisé par le Cabinet Raffour Interactif souligne que les Français ayant pris plusieurs types de séjours (court et long marchand et non marchand) sont 4% plus nombreux que l’année passée. Le nombre de voyageurs a donc connu une légère baisse mais la pluralité de leurs types de séjours à augmenté. Plusieurs facteurs expliquent ce constat.

 Toujours partir mais à moindre prix

Selon l’étude, les taux de départ en courts et longs séjours, représentant respectivement 37% (+ 2 pts) et 38% (+2pts) des Français partis (70%), restent stables, voire augmentent. Ces chiffres s’expliquent par un calendrier propice en 2015 (3 ponts et weekends de 3 jours), un ensoleillement important et une baisse du prix du baril de pétrole qui a eu une répercussion sur les coûts des transports.

La conjoncture a donc favorisé le Tourisme mais le comportement des consommateurs change de manière structurelle. Encore plus aujourd’hui, ils comparent les prestations, les diversifient en élargissant leurs choix et dépensent moins une fois sur place. Le panier moyen sur les séjours longues durées s’élève à 1744 euros, par rapport aux 2014 euros de l’année précédente.  La recherche de séjours « expérientiels » au meilleur rapport qualité/prix développe ainsi une forme d’opportunisme chez le client. Les OTA ne sont pas étrangers à ce comportement, notamment parce qu’elles proposent des voyages de courte durée et des « City breaks ». Opodo a observé que la moitié de ses billets d’avion achetés concernaient des destinations européennes et que les paniers moyens étaient en baisse (516 euros en 2015 contre 532 euros en 2014). Pour Quentin Bacholle, Directeur Général d’Opodo France, « Si nous constatons une légère baisse du taux de départ cette année, la hausse des réservations en ligne est très encourageante […]. Cette étude, que nous menons depuis 2014, valide notre stratégie de développement dans le domaine de la mobilité […] avec déjà 25 % des réservations effectués via ce canal en moyenne. »

Le digital explose

Dans le même temps, la préparation en ligne connait un record : 77 % des Français partis ont préparé tout ou partie de leurs séjours de loisirs en ligne, soit 24,7 millions d’internautes, ce qui représente une augmentation de 6 points entre 2014 et 2015. Le digital dispose en effet de multiples avantages auxquels de nombreux utilisateurs ne peuvent plus se passer comme la proximité, l’accès à des prix yieldés, à des contenus collaboratifs, etc. Aussi, 49 % des Français partis (15,8 millions) ont réservé tout ou partie de leurs séjours sur Internet en payant intégralement en ligne: c’est 4 points de plus que l’an passé. La mobilité est corrélé à ce succès et gagne en importance : 39 % des Français partis ont utilisé leur smartphone ou tablette pour préparer ou réserver leurs séjours de loisir, un phénomène en croissance de 7 points.

Previous post

Trainline rachète Captain Train pour créer le leader européen de la vente de billets de train

Next post

Les prochains Jeux Olympiques retransmis en réalité virtuelle

4 Comments

  1. […] Travel On Move  […]

  2. 16 mars 2016 at 12 h 04 min — Répondre

    […] Travel On Move  […]

  3. […] Lire l’analyse sur http://www.tom.travel […]

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *