Home»ACTUS»The Void : le parc d’attractions dédié à la réalité virtuelle

The Void : le parc d’attractions dédié à la réalité virtuelle

the_void

Aux Etats-Unis, il y a un projet très attendu qui se concrétisera très bientôt : The Void, un parc d’attractions dédié à la réalité virtuelle. Son ouverture, prévue cet été, devrait faire beaucoup de bruit et apporter une nouvelle dimension au divertissement. Une opportunité à saisir pour les acteurs du Tourisme.

Nous n’avons pas fini d’assister à de fulgurants progrès en matière de divertissement grâce aux casques de réalité virtuelle et de réalité augmentée. Parmi une multitude de technologies prometteuses, certaines se démarquent déjà à coup d’opérations marketing, comme l’Oculus de Facebook et le Samsung Gear VR pour la réalité virtuelle, puis l’Hololens de Microsoft et la mystérieuse technologie de Magic Leap pour la réalité augmentée. Le projet The Void, lui, veut aller encore plus loin dans l’immersion.

Une expérience immersive totale

The Void, c’est une sorte de parc d’attractions qui combinera la réalité virtuelle avec l’environnement physique. Ce n’est pas exactement un parc, puisqu’il s’agira d’un centre composé de plusieurs salles où les visiteurs pourront vivre des expériences hors du commun. Mais c’en est un peu un, car plusieurs salles devraient voir le jour, d’abord aux Etats-Unis puis partout dans le monde et elles proposeront des expériences dans des simulateurs.

rapture_gants

rapture-casque

 

 

 

 

 

 

 

 

rapture-vestesimulateur

 

 

 

 

 

 

 

Plus concrètement, The Void proposera d’abord aux visiteurs d’enfiler tout un équipement : le casque Rapture combinant des technologies de réalité virtuelle et audio portatives, une veste équipée d’un dispositif haptique et de vibrations et des gants permettant de manipuler des objets réels ou virtuels). Du matériel de pointe pour pouvoir interagir avec un monde virtuel, seul ou en groupe (jusqu’à 8 personnes). Qu’est-ce que l’on pourra y faire? Imaginez-vous en train de faire un safari au milieu des dinosaures, en train de combattre des robots ou des dragons, en train de piloter un avion de chasse ou tout simplement en train découvrir des paysages fabuleux. Sans l’équipement, les salles n’ont rien de particulier : les murs sont en mousse pour éviter toute blessure, quelques murs délimitent des espaces et quelques accessoires rudimentaires sont proposés (un bloc à tenir, des tiges plastique). C’est à travers le casque que l’environnement se transforme : le bloc devient une lanterne pour pouvoir se déplacer dans la nuit, la tige en plastique devient une épée. A l’expérience visuelle s’ajoute d’autres éléments : de l’air, de l’humidité, des odeurs, de la pluie, des sons ou de la chaleur pour rendre l’immersion totale. The Void proposera aussi des expériences dans des simulateurs de mouvement.

Le 1er centre ouvrira en juin

The Void a été imaginé par Ken Bretschneider, un ancien spécialiste de la cybersécurité, qui a investi 13 millions de dollars pour donner vie à ce projet. Pour lui, il s’agit du futur du divertissement. Contrairement à Facebook ou Magic Leap, Ken Bretschneider voulait proposer une expérience que l’on ne peut pas vivre chez soi. Le premier centre ouvrira ses portes en juin prochain à Pleasant Grove en Utah aux Etats-Unis. Il faudra dépenser de 29 à 39 dollars pour vivre une expérience de 30 minutes. Si le succès est au rendez-vous, d’autres centres devraient voir le jour aux Etats-Unis pour un premier temps.

environnement_thevoid

Pourquoi est-ce une opportunité pour les acteurs du Tourisme ?

Tout simplement car The Void décuple les possibilités de la réalité virtuelle. Certains acteurs ont compris l’intérêt de cette technologie pour inspirer ou faire tester avant d’acheter (les destinations, les compagnies aériennes, les hôteliers, etc.). En y ajoutant l’environnement immersif, l’inspiration ne peut qu’être grandie, même si elle se trouve en toile de fond d’une expérience de jeu vidéo : on peut très bien imaginer partir à la recherche d’un dragon et le combattre dans les paysages magnifiques de l’Irlande. Le ciné-tourisme a montré son potentiel pour les destinations : lorsqu’un environnement est rattaché à une expérience particulière, le public a envie de le vivre à nouveau.

Previous post

Les Travel d’Or récompenseront les sites du Tourisme le 17 mars prochain

Next post

Algorithmes : quelle influence ont-ils sur notre vie ?

3 Comments

  1. 16 février 2016 at 22 h 15 min — Répondre

    […] Travel On Move  […]

  2. 17 février 2016 at 18 h 04 min — Répondre

    […] virtuelles)Utiliser un environnement en 3D (parce nous vivons dans un monde en 3D) Introduction. The Void : le parc d’attractions dédié à la réalité virtuelle. Aux Etats-Unis, il y a un projet très attendu qui se concrétisera très bientôt : The Void, un […]

  3. 10 juin 2016 at 14 h 28 min — Répondre

    […] The Void : le parc d’attractions dédié à la réalité virtuelle. Aux Etats-Unis, il y a un projet très attendu qui se concrétisera très bientôt : The Void, un parc d’attractions dédié à la réalité virtuelle. Son ouverture, prévue cet été, devrait faire beaucoup de bruit et apporter une nouvelle dimension au divertissement. Une opportunité à saisir pour les acteurs du Tourisme. […]

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *