Home»ACTUS»L’attractivité culturelle de la France en voie d’être décuplée par le Digital

L’attractivité culturelle de la France en voie d’être décuplée par le Digital

Attractivite_culture_france_digital

Lors des 7èmes Rencontres Nationales Culture & Innovation(s) du Clic France, les intervenants ont rappelé à quel point le secteur répondait à une attente des visiteurs nationaux et étrangers. En utilisant le Digital à bon escient, la Culture pourrait attirer encore plus de monde.

Le poids de la Culture dans l’économie française est des plus considérables. Le secteur emploie 1,3 millions de Français, soit deux fois plus que l’industrie automobile. Ses revenus, associés à ceux des métiers de création, représentaient 83,6 milliards d’euros en 2013. C’est ce qui ressort d’une étude publiée en octobre dernier et réalisée par Ernst & Young et France Créative dont les résultats ont été présentés vendredi dernier, à l’occasion des 7èmes Rencontres Nationales Culture & Innovation(s). Pour mettre ses chiffres en perspective, Bruno Perrin, associé chez Ernst & Young et Associés, a souligné que les industries Culturelles et Créatives représentaient 539,9 milliards d’euros en Europe et 2 2250 milliards au niveau mondial.

Un secteur solide face à des enjeux de taille

« La bonne santé de la Culture est portée par un réel appétit culturel », explique Bruno Perrin en s’appuyant sur un sondage réalisé en 2014 par le CNV dans le cadre de 98 festivals. Celui-ci révélait que la Culture arrivait en 3e position des centres d’intérêt après la visualisation d’un film et la lecture d’un livre. « Le numérique n’est pas en train d’uniformiser la Culture et ne tue pas la créativité : il favorise la diversité », poursuit-il, certain que la Culture ne sera pas le prochain secteur qui se fera ubériser. L’une des forces de la Culture est qu’elle est liée au fort ancrage territorial des musées au sein de l’économie des territoires. Pour autant, deux enjeux majeurs se présentent: l’intégration du numérique dans la communication et lors de la visite ainsi que la capacité à accueillir des publics étrangers. « Le développement d’infrastructures culturelles va attirer plus de 50% de flux touristiques d’ici 2030, ajoute Bruno Perrin. En Asie, on compte 525 millions de consommateurs culturels issus d’une classe moyenne émergente.»

Le rôle du Digital dans la Culture

Martine Ghnassia, directrice d’InCapsule chez Ifop, est intervenue par la suite pour présenter des initiatives marketing qui pourraient inspirer les lieux culturels. Pour elle, le Digital est l’outil idéal pour créer du teasing dans des lieux  publics. Et de citer l’application No Ad lancée en septembre 2014 par le collectif Re-Public et destinée aux quelques 5,5 millions d’usagers quotidien du métro new-yorkais épuisés par le matraquage publicitaire. Grâce à la réalité augmentée, elle leur permet de remplacer les affiches par des œuvres d’art.

Le Digital peut aussi « réinventer le permanent à l’image de Cinemacity  qui permet de télécharger des extraits de films » à l’endroit même où ils ont été tournés, lors d’une balade dans Paris. Autre exemple d’application ludique, Talking Statue, qui comme son nom l’indique donne la parole à des statues. On pourra ainsi entendre Sherlock Holmes à Londres, Abraham Lincoln et la reine Victoria à Manchester ou encore Benjamin Franklin à Chicago. Les jeux de géocatching ont également un intérêt puisque, sous prétexte de lancer les enfants dans une chasse aux trésors, on pourra  leur faire découvrir une ville ou une basilique. Ceci dit, « sur les 73% de Français qui jouent aux jeux vidéos, 80% ont plus de 35 ans », souligne Martine Ghnassia. Selon Mediamétrie, les 15-24 ans qui jouent aux jeux vidéos sont aussi ceux qui vont le plus au Musée et au théâtre. La gamification a donc un bel avenir dans les lieux culturels. « Le Digital favorise la création de liens entre les visiteurs », continue Martine Ghnassia en citant l’exemple de Covoiture-Art, une plateforme qui met en relation les covoitureurs souhaitant aller visiter un musée, un château ou encore une abbaye. Enfin, le numérique permet de faciliter le rôle d’influenceur des visiteurs. La carte sociale de KLM illustre parfaitement l’idée en permettant d’organiser sa visite en fonction des avis de son entourage.

Tendances 2016

Pierre-Yves Lochon, coordinateur du Clic France et organisateur de la journée de conférences, a présenté au public les grands axes du cahier de tendances 2016 du numérique dans les musées et lieux de patrimoine. Parmi elles, on note l’importance des applications mobiles et la géolocalisation par beacons. Le crowdfunding et la Culture peuvent également faire bon ménage puisque, l’an dernier, 46 campagnes liées au Patrimoine ont réussi à atteindre leur objectif. Enfin, l’open content, le Web sémantique et les API tendent à se développer, ce qui favorise le déploiement des collections sur le Web.

 

Photo d’ouverture – (CC) Pierre Rougier

Previous post

Nouvelles expériences et nouveaux modèles économiques au musée

Next post

New-York installe le Wi-Fi gratuit dans toute la ville

10 Comments

  1. […] L’attractivité Culturelle De La France En Voie D’être Décuplée Par Le Digital par TOM Travel, […]

  2. 24 janvier 2016 at 10 h 46 min — Répondre

    […] Travel On Move  […]

  3. 24 janvier 2016 at 21 h 03 min — Répondre

    […] Travel On MoveLors des 7èmes Rencontres Nationales Culture & Innovation(s) du Clic France, les intervenants ont rappelé à quel point le secteur répondait à une attente des visiteurs nationaux et étrangers. En utilisant sur le Digital à bon escient, la Culture pourrait attirer encore plus de monde. Ceci dit, « sur les 73% de Français qui jouent aux jeux vidéos, 80% ont plus de 35 ans », souligne Martine Ghnassia. Selon Mediamétrie, les 15-24 ans qui jouent aux jeux vidéos sont aussi ceux qui vont le plus au Musée et au théâtre. La gamification a donc un bel avenir dans les lieux culturels.  […]

  4. 25 janvier 2016 at 13 h 35 min — Répondre

    […] Lors des 7èmes Rencontres Nationales Culture & Innovation(s) du Clic France, les intervenants ont rappelé à quel point le secteur répondait à une attente des visiteurs nationaux et étrangers. En utilisant sur le Digital à bon escient, la Culture pourrait attirer encore plus de monde. Le poids de la Culture dans l’économie française est des plus considérables. Le secteur emploie 1,3 millions de Français, soit deux fois plus que l’industrie automobile. Ses revenus, associés à ceux des métiers de création, représentaient 83,6 milliards d’euros en 2013. C’est ce qui ressort d’une étude publiée en octobre dernier et réalisée par Ernst & Young et France Créative dont les résultats ont été présentés vendredi dernier, à l’occasion des 7èmes Rencontres Nationales Culture & Innovation(s). Pour mettre ses chiffres en perspective, Bruno Perrin, associé chez Ernst & Young et Associés, a souligné que les industries Culturelles et Créatives représentaient 539,9 milliards d’euros en Europe et 2 2250 milliards au niveau mondial.  […]

  5. 1 février 2016 at 16 h 04 min — Répondre

    […] Le poids de la Culture dans l’économie française est des plus considérables. Le secteur emploie 1,3 millions de Français, soit deux fois plus que l’industrie automobile. Ses revenus, associés à ceux des métiers de création, représentaient 83,6 milliards d’euros en 2013. C’est ce qui ressort d’une étude publiée en octobre dernier et réalisée par Ernst & Young et France Créative dont les résultats ont été présentés vendredi dernier, à l’occasion des 7èmes Rencontres Nationales Culture & Innovation(s). Pour mettre ses chiffres en perspective, Bruno Perrin, associé chez Ernst & Young et Associés, a souligné que les industries Culturelles et Créatives représentaient 539,9 milliards d’euros en Europe et 2 2250 milliards au niveau mondial.Lors des 7èmes Rencontres Nationales Culture & Innovation(s) du Clic France, les intervenants ont rappelé à quel point le secteur répondait à une attente des visiteurs nationaux et étrangers. En utilisant le Digital à bon escient, la Culture pourrait attirer encore plus de monde.  […]

  6. 1 février 2016 at 17 h 00 min — Répondre

    […] Lors des 7èmes Rencontres Nationales Culture & Innovation(s) du Clic France, les intervenants ont rappelé à quel point le secteur répondait à une attente des visiteurs nationaux et étrangers. En utilisant le Digital à bon escient, la Culture pourrait attirer encore plus de monde.  […]

  7. 2 février 2016 at 6 h 29 min — Répondre

    […] The HipHop Project. L’attractivité culturelle de la France en voie d’être décuplée par le Digital. […]

  8. 2 février 2016 at 6 h 31 min — Répondre

    […] Entre autres sujets abordés, quelques intervenants ont parlé de l’utilisation du numérique pour valoriser les sites patrimoniaux. Tendances digitales 2015. Tendances digitales 2015. LoungeUp. Europeana%20for%20Tourism%20Policy%20Recommendations. eTourisme Feng Shui – blog eTourisme, Marketing & Innovations. Conférence CCM Benchmark « e-Tourisme 2015 » le 4 novembre 2015. Quand le tourisme devient smart – L'Echo Touristique. L’attractivité culturelle de la France en voie d’être décuplée par le Digital. […]

  9. 4 février 2016 at 18 h 19 min — Répondre

    […] du LACMA OhAhCheck Histopad de Chambord Indianapolis Museum of Art . . . . . . . L’attractivité culturelle de la France en voie d’être décuplée par le Digital. Lors des 7èmes Rencontres Nationales Culture & Innovation(s) du Clic France, les intervenants […]

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *