Home»ACTUS»Intent Media veut créer un hybride dans la recherche de voyage

Intent Media veut créer un hybride dans la recherche de voyage

La société américaine Intent Media veut révolutionner la manière de rechercher un voyage. Pour cela, elle propose aux OTA et aux comparateurs d’afficher le prix de ses concurrents juste en dessus des siens. L’objectif ? S’affranchir de Google. Pour y parvenir, la société part à la conquête de l’Europe.

Ce n’est un secret pour personne, organiser un voyage peut s’avérer long et périlleux. Pour trouver la meilleure affaire, il faut consulter en moyenne une trentaine de sites et passer une multitude d’heures à tout comparer. Généralement, un voyageur passe par 3 étapes pour réserver un voyage : il se rend sur Google puis sur un metasearch qui le renvoie ensuite vers une OTA. La société américaine Intent Media, lancée en 2010, veut aider les acteurs du Tourisme à créer un hybride entre ces 3 éléments. Cela permettrait à la fois de faire gagner du temps aux voyageurs, mais aussi de permettre aux professionnels du Tourisme de les atteindre plus facilement et rapidement.

Accepter d’afficher ses concurrents

Pour créer cet hybride, Intent Media demande un petit « effort » de la part des distributeurs en ligne : accepter d’afficher les prix de ses concurrents, à l’image de l’initiative d’Accor qui affiche désormais les hôteliers indépendants sur sa plateforme. C’est un fait, les internautes parcourent plusieurs sites afin de comparer les prix, alors pourquoi ne pas proposer une porte d’entrée directement sur son site Internet ? Intent Media y voit plusieurs intérêts pour les OTA et comparateurs : ils peuvent montrer qu’ils proposent les prix les moins chers, gagner un peu d’argent en monétisant ces flux et avoir une valeur ajoutée. L’internaute y voit aussi des avantages : ses préférences de voyages sont enregistrées et il n’a pas besoin de les renseigner à nouveau sur le nouveau site.

intent_media

Pour arriver à mettre cela en place, Intent Media réalise un partenariat avec les « éditeurs », les sites qui afficheront les prix des concurrents. La société travaille en même temps avec les annonceurs, avec du CPC basé sur les enchères. Intent Media reversent ensuite 50 à 75% des revenus aux éditeurs, ceux qui affichent les prix des concurrents.

Le but ultime : s’affranchir de Google

Si la technologie d’Intent Media présente beaucoup d’avantages pour les internautes et les professionnels du Tourisme, elle a également pour vocation d’effacer ou du moins amoindrir la place de Google lors de la recherche d’un voyage. Si tous les sites sont des passerelles vers d’autres, les internautes n’ont plus besoin de se rendre sur le moteur de recherche. Dans une situation comme celle-ci, les OTA et comparateurs n’ont plus besoin de dépenser des sommes astronomiques en Adwords.

Mais avant d’arriver à convaincre tous les distributeurs, Intent Media a encore un peu de chemin à faire. C’est pourquoi après s’être développée aux États-Unis et au Royaume-Uni depuis 2010, elle s’attaque désormais au reste du marché européen, en France, Allemagne et en Italie notamment, pour s’attaquer ensuite au marché asiatique.

Photo d’ouverture : Fotolia – Denchik

Previous post

Waynote, l’audioguide qui égaye vos trajets

Next post

Manage Your Trip, une pépite pour les acteurs du voyage organisé

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *