Home»ACTUS»Wombee connecte les clients des hôtels entre eux

Wombee connecte les clients des hôtels entre eux

wombee

Lancée il y a quelques jours, Wombee est une plateforme qui met en relation plusieurs clients d’un hôtel pour combattre l’ennui et partager de nouvelles expériences. Un service proposé aux établissements pour leur apporter une valeur ajoutée.

Avant de lancer Wombee, Rodolphe Begard parcourait le monde et les hôtels pour son travail. Avec l’arrivée des réseaux sociaux, du Wi-Fi dans les chambres, il s’est rendu compte d’une chose : il était constamment connecté et pourtant très isolé et seul. « J’avais envie de retrouver une dimension humaine. Je me suis dit que les clients d’un hôtel avaient forcément des points communs, en fonction du lieu ou des activités alentours », explique t-il. C’est alors qu’il décide de lancer Wombee, une plateforme qui met en relation plusieurs clients d’un même hôtel pour aller faire du golf, faire du shopping, organiser des activités pour les enfants ou tout simplement discuter. Même si des voyageurs en déplacement professionnel sont peut-être plus enclins à utiliser le service, il convient également à une famille qui chercherait à partager les coûts d’une sortie avec une autre par exemple.

« Les technologies ont beau se multiplier, le plus bel objet connecté reste l’être humain. Nous ne sommes en aucun cas un site de rencontres, mais plutôt un facilitateur de rencontres entre personnes bien intentionnées. Après, libre à chacun de faire ce qu’il veut », poursuit Rodolphe Begard. Wombee n’est pas non plus un réseau social, mais bien un service proposé par un hôtel. « C’est pour cela que nous avons fait le choix de ne pas proposer de chat, précise t-il, seulement un système de messagerie privée ». Chaque utilisateur crée son profil avec ses goûts pour faciliter les rencontres avec des personnes qui lui ressemblent. Il est possible d’avoir un profil professionnel et un profil loisirs.

Un gage de qualité

Pour parler de la fiabilité de son service, le fondateur de Wombee se compare beaucoup à BlaBlaCar. Comme aux débuts du service du covoiturage, il peut y avoir des abus ou des mauvaises expériences. Pourtant, BlaBlaCar a désormais une très bonne réputation et les utilisateurs ont confiance en ce service. « Seuls des clients de l’hôtel peuvent rentrer en contact. Si une rencontre se déroule moins bien que prévu, la personne nous en informe et nous prenons les mesures qui s’imposent. Mais je pense que le fait de s’avoir que ce sont uniquement des clients de l’hôtel est rassurant», explique Rodolphe Begard. Selon leur ancienneté et le nombre de rencontres effectuées, les utilisateurs du service auront des « grades » ou seront nommés ambassadeurs. Il n’y aura pas de système de notes ou d’avis. Le service ne possède pas encore d’application, mais le site est responsive.

Un service mis à disposition des hôteliers

Wombee est un service créé pour les hôteliers indépendants, mais peut aussi être intégré par une chaîne hôtelière. Il n’est pas proposé en marque blanche, mais il est accessible en signant un partenariat avec la start-up. Pour faire vivre les échanges entre ses clients, l’établissement n’a qu’une chose à faire : confirmer si une personne est bien présente entre telle et telle date. Après confirmation, le client aura accès aux profils des autres clients présents à ces dates. Les hôteliers peuvent également publier la fiche de leur établissement sur le site de Wombee et ce gratuitement. « Nous ne demandons pas de commission car nous n’y voyons pas d’intérêt. Il ne s’agit que de mettre en avant les hôtels partenaires », précise le fondateur.

Pour le moment, Wombee travaille avec une vingtaine d’établissements partenaires et environ 1200 utilisateurs ont déjà créé leur profil. Le service est gratuit pour les clients des hôtels. Quant à ces derniers, ils devront payer un abonnement mensuel en fonction de leur capacité. Par exemple, un établissement de 7 chambres devra payer environ 20€ par mois. « Ce n’est pas grand-chose, étant donné que Wombee apporte un service à forte valeur ajoutée et qu’il favorise les dépenses additionnelles dans l’établissement. Une cliente aura par exemple plus de chance de se rendre au spa si elle est accompagnée que si elle est seule », conclut Rodolphe Begard.

Pour respecter la vie privée des voyageurs, les hôtels n’ont pas accès au profil des utilisateurs de Wombee. Ils ne peuvent donc pas en savoir plus sur les personnes qui résident chez eux. Le service est donc une manière d’amener un peu plus d’humain certes, mais pas entre l’hôtelier et son client.

Previous post

L’OML, une voiture-avion hybride

Next post

Wingly veut faire décoller le co-avionnage

1 Comment

  1. 23 juillet 2015 at 11 h 17 min — Répondre

    […]   […]

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *