Home»DATA»WeChat, la porte d’entrée vers le marché touristique chinois

WeChat, la porte d’entrée vers le marché touristique chinois

Valorisée à 30 milliards de dollars, la plateforme WeChat a été présentée lors de net Managers comme la porte d’entrée idéale pour s’implanter dans l’Empire du Milieu et le meilleur moyen de faire du marketing auprès des Chinois. Le potentiel du incoming comme de l’outgoing de ce pays étant colossal, les décideurs du Tourisme présents à Shanghai étaient tout ouïe…

200 millions. C’est le nombre de Chinois qui devraient voyager hors de leurs frontières d’ici 2020. Une manne pour l’industrie touristique ! Les marques de luxe françaises ont compris depuis longtemps l’intérêt d’avoir des vendeurs parlant la langue de l’Empire du Milieu, mais aussi d’être présentes sur les réseaux tels que Sina Weibo –où la France est la première destination européenne- et WeChat. Car, si les Chinois adorent les réseaux sociaux, ce sont avant tout des inconditionnels du mobile.

Pas moins 1,24 milliard de terminaux mobiles sont en circulation en Chine et plus de 700 millions d’entre-eux sont des smartphones. Le paiement via mobile représente 48% de la totalité des transactions en ligne et le nombre de mobinautes à céder aux sirènes du m-paiement a augmenté de 127% en 2013… Cette tendance s’explique en partie parce que les plateformes telles que WeChat permettent de payer sans avoir à sortir de l’application.

« En Chine, nous accompagnons des marques telles que les Galeries Lafayette, Dior, Sephora, Clarins, Qatar Arways…», commence Alexis Fredet, directeur commercial de Curiosity China. « Pour nous, Weibo et WeChat sont complémentaires mais ce dernier peut apporter de l’aide dans la préparation du voyage », continue t-il devant des net Managers très attentifs à l’idée de mieux connaître la plateforme préférée de leur future cible. Lorsqu’il y a un pic de pollution à Pékin, par exemple, Alexis Fredet explique que Clarins invite tout simplement ses membres à utiliser sa crème qui protège contre la pollution. Forcément, avec 650 millions d’utilisateurs à portée dont 100 millions d’actifs chaque jour, le message passe! Et, évidemment, cela donne des idées aux patrons du Tourisme qui s’imaginent déjà jouer avec la météo-sensibilité, le luxe ou le romantisme à la française qui séduisent tant les Chinois.

WeChat_Curiosity-China_net-Managers

Au-delà du paiement en ligne, WeChat intègre également le Gaming, nous explique Alexis Frédet. « Il y a une marque qui, chaque vendredi, organise un tirage au sort. Du coup, le client revient automatiquement.» Là aussi, les acteurs du Tourisme français acquiescent en silence et semblent déjà s’imaginer des opérations de marketing digital à l’attention des Chinois, mais pas seulement puisque 100 millions d’utilisateurs vivent hors de Chine. En tout cas, si les marques françaises souhaitent draguer les Asiatiques et attirer de nouveaux membres via WeChat, elles devront recourir à un outil qui ne se développe pas aussi rapidement en France : le QRcode. Comme l’affirmait un autre intervenant de net Managers, Renaud Edouard-Baraud : « Le QR code est un vrai mode de communication en Asie. » L’industrie aurait donc tout intérêt à s’adapter à ces usages.

 

Previous post

Skyscanner fait l'acquisition du chinois Youbibi

Next post

Trente minutes de Wi-Fi gratuit dans les aéroports de New York

No Comment

  1. 26 juin 2014 at 12 h 14 min — Répondre

    […] Valorisée à 30 milliards de dollars, la plateforme WeChat a été présentée lors de net Managers comme la porte d’entrée idéale pour s’implanter dans l’Empire du Milieu et le meilleur moyen de faire du marketing auprès des Chinois.  […]

  2. […]   […]

  3. alexis.karolis@laposte.net'
    alexis
    24 août 2014 at 17 h 55 min — Répondre

    Quel sont les budgets à mettre pour faire des actions dans le digital en Chine ?

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *