Home»Non classé»Innovation : les entreprises ont tout à apprendre des start-up

Innovation : les entreprises ont tout à apprendre des start-up

reconnect14_conf

Pour la première fois, Selligent, fournisseur de solutions marketing, a organisé une après-midi de conférences baptisée Reconnect14, en duplex avec Munich et Anvers. David Rowan, rédacteur en chef du magazine britannique Wired, a abordé le « growth hacking », une manière d’optimiser la façon d’aborder les clients. 

Le « growth hacking » qui consiste à optimiser le premier contact avec le client est, selon David Rowan, l’avenir du marketing. « Tout se joue à l’inscription, au premier contact », précise-t-il. Ainsi, il conseille vivement de s’inspirer du fonctionnement des start-up et prend l’exemple de What’s app. « Le créateur de l’appli a mis au point un produit simple et évolutif. En 4 ans, ils n’ont rien dépensé en marketing. Le plus important, c’est le produit, pas la pub autour ». Copier le fonctionnement des start-up consiste à agir vite et à changer de concept selon leurs données. « Dans le monde des start-up, il y a une idée : si votre produit est bon, pas besoin de marketing. Un conseil, traîner avec des start-up ». Une façon de penser particulière que plusieurs start-up ont partagé il y a quelques jours à l’occasion de la soirée des Talents du Numérique à la Maison de la Mutualité.

Le « growth hacking » par la transformation digitale

Pour réussir le premier contact avec le client, David Rowan conseille « d’arrêter de mettre les gens dans des cases et passer à une logique de changements et d’améliorations« . Même s’il n’a pas prononcé le terme, il s’agit bien là de transformation digitale, à savoir réorganiser la manière de travailler des équipes, sans aucune barrière et avec un contact permanent entre elles. Vaste sujet qui fait l’objet des net Managers de cette année. Pour une transformation digitale réussie, certaines qualités évidentes sont inévitables : « preuve sociale, réciprocité, amabilité, cohérence et rareté, selon Robert Cialdini [psychologue social américain, ndlr] « . Aujourd’hui, dans un monde aussi connecté que le nôtre, le marketing peut être fait par le client lui- même, à condition que le produit soit bon. Pour arriver à cela, David Rowan insiste sur le fait que la méthode de l’A/B testing est primordiale et efficace. Tester plusieurs versions de son produit avant de choisir le final augmente ses chances d’avoir un produit qui se vend tout seul. Une fois encore, les start-up sont de parfaits exemples de réussite.

Previous post

Easyvoyage réussit sa dernière campagne publicitaire

Next post

Amadeus donne des conseils de merchandising aux compagnies aériennes

No Comment

  1. […] Pour la première fois, Selligent, fournisseur de solutions marketing, a organisé une après-midi de conférences baptisée Reconnect14, en duplex avec Munich et Anvers.  […]

  2. […]   […]

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *