Home»ACTUS»Quel avenir pour le marketing mobile dans le Tourisme ?

Quel avenir pour le marketing mobile dans le Tourisme ?

ad4screen

Jérôme Stioui est co-fondateur et président  d’Ad4Screen, spécialiste dans le marketing mobile à la performance. Il nous explique l’intérêt pour les acteurs du Tourisme d’être présents sur mobile et comment en tirer le meilleur profit.

Quels services proposez-vous chez Ad4Screen ?

Ad4Screen a été créé il y a quatre ans. Aujourd’hui, 300 clients nous font confiance. Au sein de l’entreprise nous avons plusieurs pôles : un pôle technologique qui consiste à mettre en place des outils de tracking sur mobile, un pôle basé sur la performance qui réfléchit aux moyens de fidéliser et convertir le plus de mobinautes et un troisième pôle full service qui gère les campagnes de fidélisation, d’acquisition et qui met en place un scénario personnalisé avec le client.

Pourquoi est-ce que les professionnels du Tourisme ont tout intérêt à être présents sur mobile ?

Aujourd’hui, le trafic Internet sur desktop est rattrapé par le trafic Internet sur mobile et ce au niveau mondial. D’ici quelques années, le mobile sera même le premier support pour surfer sur le Web. C’est un outil à la fois rapide et facile d’accès, car il est toujours dans la poche. Même à la maison, de plus en plus de personnes l’utilisent en se connectant au Wi-Fi. Il est personnel et donc très intéressant en termes de marketing. Dans le Tourisme, être présent sur ce support est d’autant plus indispensable car les voyageurs sont souvent en situation de mobilité et il est parfois le seul moyen d’avoir accès à un service ou une information.

Faut-il privilégier un site responsive ou une application ?

Tout dépend de l’entreprise. Si son activité existante est déjà importante et que le site Internet est beaucoup visité sur mobile, il vaut mieux avoir un site responsive (qui s’adapte aux dimensions du smartphone ndlr) car il permet une navigation plus adaptée et donc plus agréable. Mais l’inconvénient du site responsive, surtout dans le secteur du Tourisme, c’est que pour s’adapter au mobile il affichera des images plutôt de basse qualité pour réduire le temps de chargement de la page et ce à la fois sur le site mobile et sur le site desktop. Pour qu’un site soit responsive il faut également l’épurer et donc enlever beaucoup d’informations, ce qui peut poser un problème dans le Tourisme pour les descriptions d’un hôtel ou d’une destination par exemple.
Si une entreprise a beaucoup de clients récurrents, l’application est idéale car ils accèderont plus rapidement à ce qu’ils cherchent. Elle doit néanmoins être différente sur mobile et sur tablette, car sur tablette il est possible de mettre plus d’informations et de convertir plus facilement, en raison de sa taille plus agréable pour l’acte d’achat.

Qu’est ce qu’une bonne application ? Un moyen de fidéliser, de vendre, d’avoir une vitrine ?

Une bonne application est une application qui est souvent utilisée. Dans le cas de Vente Privée par exemple, l’application est transactionnelle car la durée limitée des ventes s’y prête. Les mobinautes sont donc plus aptes à réaliser un achat et c’est d’ailleurs pour ça que la société fait 40 à 50% de son chiffre d’affaires sur mobile. Pour certains, il s’agit plutôt d’une préparation à l’acte d’achat, une application que le client va consulter pour faire du repérage mais qui convertira plutôt sur desktop ou tablette. Enfin des entreprises utilisent une application de services, comme c’est le cas chez Nestlé qui propose des conseils aux futures mamans. Il ne s’agit pas de vendre dans ce cas précis mais de donner une bonne image de la marque qui se reflétera en point de vente physique par la suite.

Comment tracker les mobinautes ?

La difficulté sur mobile, c’est qu’il n’y a pas de cookies et donc pas de moyens de connaître le parcours de navigation d’une personne. A moins qu’elle soit loguée sur Google ou un site particulier. Il est tout de même possible de connaître le trafic sur son application grâce à un sdk (Software Development Kit ndlr) de tracking, comme Ad4Perf chez nous. Le retargeting est également possible sur mobile. Ainsi, une personne étant allée sur l’application de Voyages SNCF par exemple, verra une bannière promotionnelle sur un Paris-Nice sur son application de jeux, de news ou de météo. En revanche, il est difficile de connaître les ponts entre un site web fixe et une application ou un site mobile. Seuls des géants comme Google ou Facebook le peuvent, car les mobinautes sont bien souvent logués. Il n’est cependant pas exclu qu’une technologie se développe dans ce sens dans les années à venir.

Pourquoi est-ce que les mobinautes sont réticents à payer sur mobile ? Que faire pour y remédier ?

Les mobinautes ne sont pas si réticents à payer sur mobile. Les achats d’applications ou in-app marchent très bien. C’est d’ailleurs grâce à ça qu’Apple gagne beaucoup d’argent via l’App Store, en demandant de rentrer son numéro de carte bleue dès la création d’un compte iTunes. Les gens n’ont pas tellement peur de payer pour des produits dématérialisés, à condition que ce soit rapide. C’est là le problème de l’achat sur mobile : rentrer son numéro de carte bleue prend trop de temps proportionnellement au temps passé sur son smartphone. Amazon l’a très bien compris et propose donc un paiement « one click », un outil qui mémorise la carte bleue préalablement ajoutée via un ordinateur. Un gain de temps non négligeable pour le mobinaute.

On entend parler de plus en plus de l’iBeacon, quel est l’intérêt de cette technologie ?

Le grand avantage du mobile, c’est la géolocalisation. En sachant où une personne se trouve, une application sera tout à fait apte à envoyer des informations sur la proximité d’un magasin ou d’un musée par exemple. Les beacons, cette technologie qui utilise le bluetooth pour activer certaines informations d’une application, est la continuité de la géolocalisation indoor, lorsque le GPS ne fonctionne pas. Ils permettent donc un meilleur ciblage car ils sont très précis et envoient des informations intéressantes pour le mobinaute.

Avez-vous des clients dans le Tourisme ? Pourquoi font-ils appel à vous ?

Dans le Tourisme, nous travaillons avec des sociétés comme Voyages SNCF, Europcar, Disneyland Paris ou Ebookers. Beaucoup sont intéressés pour améliorer leur référencement naturel dans l’App Store ou Google Play. Une des problématiques est également de convertir les clients Web en client mobile. Le tracking est un point important car il permet de mesurer le ROI. Voyages SNCF par exemple est venu nous voir pour améliorer sa conversion et son mobile CRM afin de proposer des push plus ciblés.

Previous post

La SNCF présente ses "Instants V" dans une campagne de communication originale

Next post

Les attentes du voyageur français en 2014

No Comment

  1. […] Jérôme Stioui est co-fondateur et président d’Ad4Screen, spécialiste dans le marketing mobile à la performance. Il nous explique l’intérêt pour les acteurs du Tourisme d’être présents sur mobile et comment en tirer le meilleur profit.  […]

  2. […]   […]

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *