En quoi l’impact du numérique dans le Tourisme est-il grandissant ?

Guillaume Poulain 4 janvier 2013 1
En quoi l’impact du numérique dans le Tourisme est-il grandissant ?

Une étude mondiale révèle que les consommateurs se fient de plus en plus aux médias sociaux, aux technologies mobiles ainsi qu’aux blogs de voyage. Pour s’adapter à cette nouvelle tendance, le secteur du Tourisme doit susciter la confiance et cultiver les réseaux sociaux.

Text100 Global Communications a récemment publié une étude mondiale intitulée « Digital Index : Travel & Tourism study ». Celle-ci porte sur l’influence grandissante des médias sociaux et de la technologie mobile, tant au niveau mondial que régional, sur les quatre phases principales d’une décision de voyage : inspiration, décision, achat et expérience. L’étude affirme que l’influence des médias sociaux est prépondérante pendant la première phase et la dernière phase, à savoir l’inspiration et l’expérience. Ce constat corrobore le fait que 63% des personnes interrogées choisissent leur destination d’abord et avant tout en fonction des recommandations de leurs proches et de leurs amis, partagées le plus simplement du monde sur les réseaux sociaux.

On apprend ainsi que 87% des personnes interrogées de moins de 34 ans se fient à Facebook pour choisir une destination et que plus de la moitié d’entre elles utilisent également Twitter, Pinterest et d’autres médias sociaux pour trouver de l’inspiration concernant le prochain voyage. Le recours au téléphone portable lors du voyage est également très important puis que 68% des sondés en font usage pour rester en contact avec leurs amis et leurs proches, plutôt que pour prendre des photos (43%) ou suivre l’actualité (20%).

Text100 a commandé cette étude auprès de Redshift Research, une société d’étude de marché qui a interrogé 4 600 consommateurs à travers 13 pays pour la réaliser. L’objectif était de mieux comprendre la manière dont les technologies numériques ont contribué à modifier fondamentalement chacune des étapes de la prise de décision en matière de voyages, et quelles nouvelles stratégies les secteurs du Tourisme et de la Communication devraient adopter pour s’y adapter. « Les consommateurs choisissent leur destination en évaluant simultanément les informations fournies par un nombre sans précédent de canaux, numériques et non numériques », explique le PDG Monde de Text100, Aedhmar Hynes. « Les agences de voyage et les professionnels de la communication doivent accroître de plus en plus leur présence sur les différentes plateformes de manière à compléter les sources d’inspiration, de décision, d’achat et d’expérience de voyage dont dispose déjà le consommateur. »

L’accès Wi-Fi gratuit renforce l’implication

Une large majorité des personnes interrogées (88%) emportent un appareil mobile Wi-Fi ou 3G en vacances. Même si elles sont déjà nombreuses à partager leur expérience en cours de voyage (52% en postant des photos et des vidéos, 25% en écrivant des articles), une part non négligeable d’entre elles (49%) indique qu’elle s’impliquerait davantage sur les médias sociaux si elles bénéficiaient d’un accès Wi-Fi gratuit !

Les sources d’inspiration varient en fonction des régions

Constat intéressant, la manière dont les internautes choisissent leur destination change beaucoup d’une région du monde à l’autre. En Asie-Pacifique, plus de 7 voyageurs sur 10 font confiance aux médias sociaux pour trouver une destination de vacances et privilégient, davantage que dans les autres régions, les recommandations d’amis (52%) et le confort à 42%. Ils sont les plus enclins à acheter des billets au travers de liens ou de publicités en ligne, mais préfèrent aussi réserver auprès d’agences de voyage traditionnelles davantage que les voyageurs américains ou européens. Aux Etats-Unis, les comportements sont légèrement différents. 58% des sondés de moins de 34 ans utilisent les médias sociaux pour trouver une destination tandis que 37% d’entre eux étudient les commentaires sur les blogs de voyage avant de prendre une décision.

Les touristes américains ont la particularité de privilégier très nettement par rapport aux autres voyageurs la détente (57%) et les distractions (46%), même si 43% d’entre eux ne partent pas sans leur ordinateur portable (contre 34% en moyenne au niveau mondial). De leur côté, les voyageurs européens et africains sont 33% à se fier aux blogs de voyage pour choisir leur destination.

«L’étude montre clairement qu’il n’existe aucune approche convenant à tous les voyageurs du monde entier », déclare Aedhmar Hynes. « Les décisions en matière de destinations de vacances sont prises en multipliant les contacts numériques, mobiles et physiques, comme jamais auparavant. Les agences doivent donc apprendre à communiquer leurs valeurs fondamentales avec cohérence. Quant au public, il doit sentir que leur engagement est sincère et authentique. »

TOP_5_Searches_for_Each_Region

Et d’ajouter : « Si le secteur du Tourisme et des voyages apprend à se servir des informations spécifiques du marché pour s’engager auprès de ses clients et agréger des communautés autour de ses valeurs fondamentales, il sera bien placé pour stimuler la croissance de ses activités et stimuler par là même l’économie mondiale. »

 

Photo d’ouverture : © buchachon – Fotolia.com

Facebook Twitter Email Linkedin

Un commentaire »

Laisser une réponse »